Lukaku a inscrit quatre buts dans les matchs de préparation contre le Luxembourg et la Suède. Depuis la blessure de Christian Benteke, il est le premier choix en attaque et on attend beaucoup de lui. "Je n'ai pas la pression de devoir marquer", a-t-il expliqué dimanche après le premier entraînement au centre Venda Nova de Belo Horizonte. "Je suis un joueur d'équipe et pense d'abord à mon équipe, pas à moi-même. Je joue au football pour gagner, pas pour marquer. Moi, comme individu, je ne compte pas. Nous devons, en tant qu'équipe, représenter au mieux notre pays. De plus, j'aime la pression. Si tu ne peux pas la supporter, tu ne dois pas devenir footballeur professionnel." Lukaku a subi une blessure à la cheville lors de la dernière rencontre de préparation, le 7 juin contre la Tunisie, mais a pu s'entraîner au Brésil. "Au début, j'étais un peu inquiet et j'ai immédiatement pensé à ma blessure de février avec Everton, mais j'ai rapidement été rassuré, ma cheville n'était pas gravement touchée." Mardi, les Belges débuteront leur Mondial contre l'Algérie. L'attaquant s'attend à une défense algérienne renforcée. "Surtout au vu de nos qualités offensives. Ce sera à nous à presser haut, ou, si nous ne trouvons pas l'ouverture, à garder le ballon jusqu'à trouver la faille." . (Belga)

Lukaku a inscrit quatre buts dans les matchs de préparation contre le Luxembourg et la Suède. Depuis la blessure de Christian Benteke, il est le premier choix en attaque et on attend beaucoup de lui. "Je n'ai pas la pression de devoir marquer", a-t-il expliqué dimanche après le premier entraînement au centre Venda Nova de Belo Horizonte. "Je suis un joueur d'équipe et pense d'abord à mon équipe, pas à moi-même. Je joue au football pour gagner, pas pour marquer. Moi, comme individu, je ne compte pas. Nous devons, en tant qu'équipe, représenter au mieux notre pays. De plus, j'aime la pression. Si tu ne peux pas la supporter, tu ne dois pas devenir footballeur professionnel." Lukaku a subi une blessure à la cheville lors de la dernière rencontre de préparation, le 7 juin contre la Tunisie, mais a pu s'entraîner au Brésil. "Au début, j'étais un peu inquiet et j'ai immédiatement pensé à ma blessure de février avec Everton, mais j'ai rapidement été rassuré, ma cheville n'était pas gravement touchée." Mardi, les Belges débuteront leur Mondial contre l'Algérie. L'attaquant s'attend à une défense algérienne renforcée. "Surtout au vu de nos qualités offensives. Ce sera à nous à presser haut, ou, si nous ne trouvons pas l'ouverture, à garder le ballon jusqu'à trouver la faille." . (Belga)