La Belgique a en quelque sorte déjà réussi son retour après douze ans d'absence dans la plus grande compétition sportive du monde en remportant ses deux premiers matches contre l'Algérie (2-1) et la Russie (1-0). Mais tout le monde en veut davantage, y compris au plus haut niveau de la fédération. "On a déjà fait ce qu'on attendait de nous en passant le premier tour", a souligné Philippe Collin mardi à Mogi das Cruzes. "Mais maintenant si on passe ce nouveau cap, alors on pourra dire que la mission des Diables a vraiment été parfaitement remplie..." Collin a cependant ajouté qu'il fallait continuer à avancer match par match sans regarder trop loin. "Notre équipe suscite beaucoup d'espoirs parce qu'elle a un très gros potentiel. Mais c'est aussi l'une des plus jeunes et donc une des plus inexpérimentées. Or l'expérience, à ce plus haut niveau de la compétition, cela compte. Mais il faut croire en nos chances..." Collin s'est aussi déclaré très impressionné par le groupe de joueurs et son encadrement. "Je suis dans le football depuis 45 ans et je n'avais encore jamais vu un tel groupe", a en effet avoué le secrétaire général du RSC Anderlecht. "Ils vivent ensemble sans aucun problème. On peut aller très loin avec un groupe pareil qui doit de surcroît encore s'améliorer..." (Belga)

La Belgique a en quelque sorte déjà réussi son retour après douze ans d'absence dans la plus grande compétition sportive du monde en remportant ses deux premiers matches contre l'Algérie (2-1) et la Russie (1-0). Mais tout le monde en veut davantage, y compris au plus haut niveau de la fédération. "On a déjà fait ce qu'on attendait de nous en passant le premier tour", a souligné Philippe Collin mardi à Mogi das Cruzes. "Mais maintenant si on passe ce nouveau cap, alors on pourra dire que la mission des Diables a vraiment été parfaitement remplie..." Collin a cependant ajouté qu'il fallait continuer à avancer match par match sans regarder trop loin. "Notre équipe suscite beaucoup d'espoirs parce qu'elle a un très gros potentiel. Mais c'est aussi l'une des plus jeunes et donc une des plus inexpérimentées. Or l'expérience, à ce plus haut niveau de la compétition, cela compte. Mais il faut croire en nos chances..." Collin s'est aussi déclaré très impressionné par le groupe de joueurs et son encadrement. "Je suis dans le football depuis 45 ans et je n'avais encore jamais vu un tel groupe", a en effet avoué le secrétaire général du RSC Anderlecht. "Ils vivent ensemble sans aucun problème. On peut aller très loin avec un groupe pareil qui doit de surcroît encore s'améliorer..." (Belga)