"Nous attendons ce moment depuis trois ans", a poursuivi l'ex-attaquant de Nantes et du Paris Saint-Germain. "Nous sommes aujourd'hui au Brésil. Nous avons beaucoup travaillé pour en arriver là. Tout me laissse croire que l'équipe est prête pour disputer la coupe du monde. Nous sommes ici pour réaliser quelque chose et essayer de passer le premier tour. Maintenant, si l'équipe est capable de le faire ? c'est difficile a dire", a-t-il ajouté. "La Belgique n'est pas nécéssairement plus forte que nous, mais tout peut arriver dans un match. Si nous voulons vraiment surprendre les Diables Rouges, il faudra réaliser une très grande prestation", a-t-il conclu. L'Algérie, victorieuse lors de ses deux matches de préparation contre l'Arménie (3-1) et la Roumanie (2-1), a établi son camp de base au Sorocaba Sport World Center, à 90 km de Sao Paulo. Elle n'a jamais franchi le 1-er tour d'une Coupe du monde lors de ses trois précédentes participations en 1982, 1986 et 2010. (Belga)

"Nous attendons ce moment depuis trois ans", a poursuivi l'ex-attaquant de Nantes et du Paris Saint-Germain. "Nous sommes aujourd'hui au Brésil. Nous avons beaucoup travaillé pour en arriver là. Tout me laissse croire que l'équipe est prête pour disputer la coupe du monde. Nous sommes ici pour réaliser quelque chose et essayer de passer le premier tour. Maintenant, si l'équipe est capable de le faire ? c'est difficile a dire", a-t-il ajouté. "La Belgique n'est pas nécéssairement plus forte que nous, mais tout peut arriver dans un match. Si nous voulons vraiment surprendre les Diables Rouges, il faudra réaliser une très grande prestation", a-t-il conclu. L'Algérie, victorieuse lors de ses deux matches de préparation contre l'Arménie (3-1) et la Roumanie (2-1), a établi son camp de base au Sorocaba Sport World Center, à 90 km de Sao Paulo. Elle n'a jamais franchi le 1-er tour d'une Coupe du monde lors de ses trois précédentes participations en 1982, 1986 et 2010. (Belga)