"J'ai déjà joué plus que je ne l'avais pensé", a raconté vendredi le défenseur du Zenit Saint-Pétersbourg. "En tant que remplaçant, vous devez toujours être prêt et je trouve sympa de pouvoir jouer. Jeudi, je n'ai pris aucun risque dans mon jeu. Cela faisait six semaines que je n'avais plus disputé un match entier. A la fin, j'avais même de crampes." Les Belges n'ont pas encaissé de but jeudi. "Nous avons mis au point une excellente organisation, mais il est naturellement indispensable que chacun fasse son travail défensif. Cela a été le cas contre la Corée. Il ne sert à rien d'avoir quatre défenseurs et un gardien de niveau mondial si l'entrejeu et l'attaque n'accomplissent pas leurs tâches défensives." Que pense Lombaerts du futur adversaire? "Je suis surpris de voir que nous allons affronter les Etats-Unis. J'ai toujours cru que le Portugal passerait. Ces dernières années, nous avons gagné deux matches amicaux face aux Etats-Unis. J'espère qu'il y aura une troisième fois". (Belga)

"J'ai déjà joué plus que je ne l'avais pensé", a raconté vendredi le défenseur du Zenit Saint-Pétersbourg. "En tant que remplaçant, vous devez toujours être prêt et je trouve sympa de pouvoir jouer. Jeudi, je n'ai pris aucun risque dans mon jeu. Cela faisait six semaines que je n'avais plus disputé un match entier. A la fin, j'avais même de crampes." Les Belges n'ont pas encaissé de but jeudi. "Nous avons mis au point une excellente organisation, mais il est naturellement indispensable que chacun fasse son travail défensif. Cela a été le cas contre la Corée. Il ne sert à rien d'avoir quatre défenseurs et un gardien de niveau mondial si l'entrejeu et l'attaque n'accomplissent pas leurs tâches défensives." Que pense Lombaerts du futur adversaire? "Je suis surpris de voir que nous allons affronter les Etats-Unis. J'ai toujours cru que le Portugal passerait. Ces dernières années, nous avons gagné deux matches amicaux face aux Etats-Unis. J'espère qu'il y aura une troisième fois". (Belga)