Les Russes n'ont pas réussi à prendre les trois points contre la Corée du Sud, tenus en échec sur le score de 1-1 mardi. "Ils peuvent être meilleurs que lors de ce premier match", a déclaré Lombaerts jeudi après l'entraînement. "Si la Russie perd dimanche contre nous, cela sera fini pour eux. Ils doivent donc gagner". "Leur reconversion offensive, c'est leur point fort. Avec Capello, ils s'appuient aussi sur une bonne organisation. Ils sont également capables d'éliminer un homme. Ils n'ont pas équipe très physique. J'étais très surpris de voir que Alexander Kerzhakov et Igor Denisov n'étaient pas titulaires contre la Corée du Sud. Mon coéquipier Kerzhakov (auteur du but) est un buteur né et Denisov devrait, pour moi, toujours commencer les matches. Je connais les Russes depuis plus longtemps que Capellp", a rigolé Lombaerts. Leur point faible se trouve en défense centrale, où Vasily Berezutskiy et Sergey Ignashevich ne forment pas l'axe le plus rapide de la compétition. "Ils ont cependant une grande expérience et jouent ensemble depuis des années, c'est une machine bien huilée", remarque le défenseur belge. Le Gantois doit pour l'instant se contenter d'un rôle de remplaçant. "Je ne peux pas y faire grand chose. Ce n'est pas très drôle mais le monde continue de tourner. Je dois m'assurer d'être prêt le jour où le coach aura besoin de moi", a conclu le joueur de 29 ans. (Belga)

Les Russes n'ont pas réussi à prendre les trois points contre la Corée du Sud, tenus en échec sur le score de 1-1 mardi. "Ils peuvent être meilleurs que lors de ce premier match", a déclaré Lombaerts jeudi après l'entraînement. "Si la Russie perd dimanche contre nous, cela sera fini pour eux. Ils doivent donc gagner". "Leur reconversion offensive, c'est leur point fort. Avec Capello, ils s'appuient aussi sur une bonne organisation. Ils sont également capables d'éliminer un homme. Ils n'ont pas équipe très physique. J'étais très surpris de voir que Alexander Kerzhakov et Igor Denisov n'étaient pas titulaires contre la Corée du Sud. Mon coéquipier Kerzhakov (auteur du but) est un buteur né et Denisov devrait, pour moi, toujours commencer les matches. Je connais les Russes depuis plus longtemps que Capellp", a rigolé Lombaerts. Leur point faible se trouve en défense centrale, où Vasily Berezutskiy et Sergey Ignashevich ne forment pas l'axe le plus rapide de la compétition. "Ils ont cependant une grande expérience et jouent ensemble depuis des années, c'est une machine bien huilée", remarque le défenseur belge. Le Gantois doit pour l'instant se contenter d'un rôle de remplaçant. "Je ne peux pas y faire grand chose. Ce n'est pas très drôle mais le monde continue de tourner. Je dois m'assurer d'être prêt le jour où le coach aura besoin de moi", a conclu le joueur de 29 ans. (Belga)