"Ces joueurs se sont investis à fond dès la préparation. Nous avons passé sept semaines sans pépin. Maintenant, ils doivent directement se tourner vers l'Euro 2016. J'espère qu'ils joueront dans de grands clubs où ils continueront à progresser. Je suis fier d'eux", a expliqué le sélectionneur. Les Diables n'ont jamais donné l'impression d'être inférieurs aux Argentins et ont eu plusieurs possibilités d'égaliser. "Messi garde le ballon et fait tourner l'Argentine. Nous l'avons marqué collectivement. Son geste sur l'action du but a été magnifique mais le goal lui-même, c'est un ballon dévié. On pouvait gagner ce match. C'est pour cela que l'on a mis de la force et de la puissance devant dans le final. J'ai remplacé Eden Hazard parce que de la tête il n'était pas utile. Nous avons fait le jeu et nous l'avons fait intelligement sans nous lancer vers l'avant comme des fous. Il ne fallait pas en prendre un deuxième, sinon c'était fini." Après avoir ouvert la marque, l'Argentine n'a pas gardé l'initiative. "Si j'avais joué commme l'Argentine, on m'aurait critiqué. Nous avions le noyau le plus jeune de la compétition. Les Argentins ont plus d'expérience. Ils ont du métier et ils savent gérer leur avance. Nous restons sur notre faim. Personnellement, je ne ferai pas la fête. Je ne célèbre pas une élimination en quart de finale. J'ai déjà un autre objectif en tête. Je suis fier d'avoir rassemblé les Belges. Ce peuple est fier de son équipe et du jeu qu'elle a produit. Je le remercie pour son soutien. Via internet, on a pu voir qu'il y avait des écrans géants dans tout le pays. Je remercie de tout coeur mes compatriotes". (Belga)

"Ces joueurs se sont investis à fond dès la préparation. Nous avons passé sept semaines sans pépin. Maintenant, ils doivent directement se tourner vers l'Euro 2016. J'espère qu'ils joueront dans de grands clubs où ils continueront à progresser. Je suis fier d'eux", a expliqué le sélectionneur. Les Diables n'ont jamais donné l'impression d'être inférieurs aux Argentins et ont eu plusieurs possibilités d'égaliser. "Messi garde le ballon et fait tourner l'Argentine. Nous l'avons marqué collectivement. Son geste sur l'action du but a été magnifique mais le goal lui-même, c'est un ballon dévié. On pouvait gagner ce match. C'est pour cela que l'on a mis de la force et de la puissance devant dans le final. J'ai remplacé Eden Hazard parce que de la tête il n'était pas utile. Nous avons fait le jeu et nous l'avons fait intelligement sans nous lancer vers l'avant comme des fous. Il ne fallait pas en prendre un deuxième, sinon c'était fini." Après avoir ouvert la marque, l'Argentine n'a pas gardé l'initiative. "Si j'avais joué commme l'Argentine, on m'aurait critiqué. Nous avions le noyau le plus jeune de la compétition. Les Argentins ont plus d'expérience. Ils ont du métier et ils savent gérer leur avance. Nous restons sur notre faim. Personnellement, je ne ferai pas la fête. Je ne célèbre pas une élimination en quart de finale. J'ai déjà un autre objectif en tête. Je suis fier d'avoir rassemblé les Belges. Ce peuple est fier de son équipe et du jeu qu'elle a produit. Je le remercie pour son soutien. Via internet, on a pu voir qu'il y avait des écrans géants dans tout le pays. Je remercie de tout coeur mes compatriotes". (Belga)