Kompany avait renoncé à l'entraînement jeudi en raison d'une légère blessure aux adducteurs. Vendredi, il ne participera pas non plus à la séance avec ses équipiers et suivra un programme individuel sous la direction de Lieven Maesschalk. "Vincent a ressenti quelque chose dans les dernières minutes face à l'Algérie et ne pouvait plus sprinter à cent pour cent. Il avait espéré que la nuit résoudrait le problème, mais ce ne fut pas le cas et mercredi matin il avait encore mal à l'adducteur gauche. C'est pourquoi nous avons décidé qu'il travaillerait deux jours séparément avec Lieven et le staff. Je ne prends aucun risque avec les blessures musculaires, mais normalement il sera de nouveau samedi sur le terrain pour l'entraînement collectif", a confié Wilmots. "S'il devait néanmoins y avoir un problème avec Vincent, il y a toujours une autre solution dans mon groupe." Jeudi soir, Wilmots avait provoqué un petit trouble lorsqu'il avait refusé de répondre à Sporza à une question sur l'état de Kompany. "Il y avait des accords avec les télévisions concernées et je ne voulais donner aucune exclusivité sur ce sujet. Tout le monde est égal devant la loi", a-t-il expliqué. Vendredi soir, les Belges se rendent à Rio. Ils s'entraîneront le lendemain dans le mythique Maracana où ils évolueront dimanche contre la Russie dans leur 2e match du groupe H. Une victoire serait synonyme de qualification pour les huitièmes de finale. (Belga)

Kompany avait renoncé à l'entraînement jeudi en raison d'une légère blessure aux adducteurs. Vendredi, il ne participera pas non plus à la séance avec ses équipiers et suivra un programme individuel sous la direction de Lieven Maesschalk. "Vincent a ressenti quelque chose dans les dernières minutes face à l'Algérie et ne pouvait plus sprinter à cent pour cent. Il avait espéré que la nuit résoudrait le problème, mais ce ne fut pas le cas et mercredi matin il avait encore mal à l'adducteur gauche. C'est pourquoi nous avons décidé qu'il travaillerait deux jours séparément avec Lieven et le staff. Je ne prends aucun risque avec les blessures musculaires, mais normalement il sera de nouveau samedi sur le terrain pour l'entraînement collectif", a confié Wilmots. "S'il devait néanmoins y avoir un problème avec Vincent, il y a toujours une autre solution dans mon groupe." Jeudi soir, Wilmots avait provoqué un petit trouble lorsqu'il avait refusé de répondre à Sporza à une question sur l'état de Kompany. "Il y avait des accords avec les télévisions concernées et je ne voulais donner aucune exclusivité sur ce sujet. Tout le monde est égal devant la loi", a-t-il expliqué. Vendredi soir, les Belges se rendent à Rio. Ils s'entraîneront le lendemain dans le mythique Maracana où ils évolueront dimanche contre la Russie dans leur 2e match du groupe H. Une victoire serait synonyme de qualification pour les huitièmes de finale. (Belga)