Marc Wilmots devra composer jeudi avec les absences pour blessure de Vincent Kompany (aine) et Thomas Vermaelen (XX) et souhaitait aussi préserver Axel Witsel et Toby Alderweireld pour éviter une suspension. D'autres changements dans le onze de base sont encore attendus. Le coach ne veut cependant pas parler d'équipe B. "J'ai un groupe de 23 joueurs et les onze qui commenceront demain sont frais et donneront tout pour la Belgique. Il y aura une bonne équipe sur le terrain, et pas d'équipe B. C'es vrai que certains joueurs pourront préserver quelque peu leurs forces, mais j'ai un noyau exceptionnel et énormément de possibilités", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse, qui commencé avec plus de 20 minutes de retard. Marc Wilmots sent que son groupe a fraim et veut aller loin dans cette Coupe du monde. "Bien sûr, nous avons tous envie de gagner la Coupe, mais nous continuons à aborder match par match. Une rencontre peut en effet se jouer sur des détails. Regardez le match entre la Grèce et la Côte-d'Ivoire (2-1) d'hier. Les Grecs ont obtenu un penalty dans la dernière phase du match, ce qui leur permet de passer au tour suivant", a-t-il constaté. Le coach a une nouvelle fois chanté les louanges de son groupe. "Nous vivons ensemble depuis six semaines et ça ne pose problème à personne. Tout le monde est prêt à rester encore trois semaines de plus. Sur ce plan, c'est déjà une de mes plus belles Coupes du monde", a conclu Marc Wilmots. (Belga)

Marc Wilmots devra composer jeudi avec les absences pour blessure de Vincent Kompany (aine) et Thomas Vermaelen (XX) et souhaitait aussi préserver Axel Witsel et Toby Alderweireld pour éviter une suspension. D'autres changements dans le onze de base sont encore attendus. Le coach ne veut cependant pas parler d'équipe B. "J'ai un groupe de 23 joueurs et les onze qui commenceront demain sont frais et donneront tout pour la Belgique. Il y aura une bonne équipe sur le terrain, et pas d'équipe B. C'es vrai que certains joueurs pourront préserver quelque peu leurs forces, mais j'ai un noyau exceptionnel et énormément de possibilités", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse, qui commencé avec plus de 20 minutes de retard. Marc Wilmots sent que son groupe a fraim et veut aller loin dans cette Coupe du monde. "Bien sûr, nous avons tous envie de gagner la Coupe, mais nous continuons à aborder match par match. Une rencontre peut en effet se jouer sur des détails. Regardez le match entre la Grèce et la Côte-d'Ivoire (2-1) d'hier. Les Grecs ont obtenu un penalty dans la dernière phase du match, ce qui leur permet de passer au tour suivant", a-t-il constaté. Le coach a une nouvelle fois chanté les louanges de son groupe. "Nous vivons ensemble depuis six semaines et ça ne pose problème à personne. Tout le monde est prêt à rester encore trois semaines de plus. Sur ce plan, c'est déjà une de mes plus belles Coupes du monde", a conclu Marc Wilmots. (Belga)