"On peut en effet s'entraîner aux penaltys, mais un entraînement n'est jamais identique à un match. On ne peut pas reproduire la sensation d'un match. Et si vous vous entraînez, cela ne donne aucune garantie que vous marquiez votre tir pendant la rencontre.", a déclaré Wilmots après l'entraînement dominical à Mogi das Cruzes. Wilmots est toutefois un homme préparé à tout. "J'ai dans ma sélection sept joueurs qui peuvent parfaitement donner un penalty. Je pense à des gars comme Dries Mertens, Eden Hazard et Kevin Mirallas. Espérons qu'on n'arrivera pas aux tirs au but, mais j'ai ma liste de cinq tireurs dans la tête." Le sélectionneur fédéral estime que son équipe est prête. "Nous avons travaillé très dur afin d'atteindre la Coupe du monde, pris 9 points sur 9 en phase de groupe. Nous pouvons maintenant jouer libérés. Les garçons sont prêts. J'ai moi-même plus de stress car une rencontre décide de la qualification ou de l'élimination." (Belga)

"On peut en effet s'entraîner aux penaltys, mais un entraînement n'est jamais identique à un match. On ne peut pas reproduire la sensation d'un match. Et si vous vous entraînez, cela ne donne aucune garantie que vous marquiez votre tir pendant la rencontre.", a déclaré Wilmots après l'entraînement dominical à Mogi das Cruzes. Wilmots est toutefois un homme préparé à tout. "J'ai dans ma sélection sept joueurs qui peuvent parfaitement donner un penalty. Je pense à des gars comme Dries Mertens, Eden Hazard et Kevin Mirallas. Espérons qu'on n'arrivera pas aux tirs au but, mais j'ai ma liste de cinq tireurs dans la tête." Le sélectionneur fédéral estime que son équipe est prête. "Nous avons travaillé très dur afin d'atteindre la Coupe du monde, pris 9 points sur 9 en phase de groupe. Nous pouvons maintenant jouer libérés. Les garçons sont prêts. J'ai moi-même plus de stress car une rencontre décide de la qualification ou de l'élimination." (Belga)