Wilmots a surpris son monde en changeant sept joueurs par rapport au onze de base contre la Russie. "Il faut parfois prévoir et anticiper. Je voulais des joueurs frais dans la phase à élimination directe et j'ai donné du temps de jeu et du rythme à quelques garçons", a dit le coach des Diables Rouges. "Nous sommes ici pour former un groupe". Suite à l'exclusion de Defour, les Diables ont joué une mi-temps à dix contre onze. "J'étais trop loin de l'action, mais après avoir vu les images, je dois dire qu'on peut donner une rouge pour pareille faute", a déclaré Wilmots. "C'est surtout dommage, car Steven, et toute l'équipe, était bien dans le match. Nous avons eu du mal durant les 20 premières minutes avec notre nouvelle composition, mais nous avons été ensuite bons collectivement". Les Belges ont encore eu du mal en seconde période. Les changements effectués par Wilmots à l'heure de jeu se sont encore une fois révélés payants. La Belgique a mieux joué après les montés de Nacer Chadli et Divock Origi. "Je savais que les Coréens allaient devoir venir, ils devaient gagner. C'était à nous de rester patients et de sortir rapidement en s'appuyant sur la vitesse de Divock et Nacer. Nous sommes très dangereux si nous avons de l'espace, nous l'avons encore prouvé aujourd'hui". (Belga)

Wilmots a surpris son monde en changeant sept joueurs par rapport au onze de base contre la Russie. "Il faut parfois prévoir et anticiper. Je voulais des joueurs frais dans la phase à élimination directe et j'ai donné du temps de jeu et du rythme à quelques garçons", a dit le coach des Diables Rouges. "Nous sommes ici pour former un groupe". Suite à l'exclusion de Defour, les Diables ont joué une mi-temps à dix contre onze. "J'étais trop loin de l'action, mais après avoir vu les images, je dois dire qu'on peut donner une rouge pour pareille faute", a déclaré Wilmots. "C'est surtout dommage, car Steven, et toute l'équipe, était bien dans le match. Nous avons eu du mal durant les 20 premières minutes avec notre nouvelle composition, mais nous avons été ensuite bons collectivement". Les Belges ont encore eu du mal en seconde période. Les changements effectués par Wilmots à l'heure de jeu se sont encore une fois révélés payants. La Belgique a mieux joué après les montés de Nacer Chadli et Divock Origi. "Je savais que les Coréens allaient devoir venir, ils devaient gagner. C'était à nous de rester patients et de sortir rapidement en s'appuyant sur la vitesse de Divock et Nacer. Nous sommes très dangereux si nous avons de l'espace, nous l'avons encore prouvé aujourd'hui". (Belga)