La confiance est retrouvée du côté belge depuis la qualification convaincante en huitièmes face aux Etats-Unis. Le groupe a désormais le sentiment d'avoir réussi cette Coupe du monde. Ce qui va arriver par la suite, c'est du bonus. Les Diables considèrent les Argentins comme favoris, mais croient fortement en leurs chances. L'Argentine dispose d'attaquants de classe mondiale avec Sergio Agüero (incertain pour le match), Gonzalo Higuain (pas très efficace depuis le début du mondial), Angel Di Maria et Ezequiel Lavezzi. Lionel Messi règne lui entre les lignes et marque tous les buts ou à peu près. Marc Wilmots, coach national, a constaté qu'il y avait peu d'équilibre dans cette formation argentine, et considère par conséquent que les chances de qualification es deux équipes sont égales. "En Coupe du monde, ça ne se joue à pas grand chose, mais je crois que l'aspect mental va être très important", a ainsi déclaré le taureau de Dongelberg. Le dangereux Messi sera contré par le collectif belge. "Si Messi dribble un joueur, il y en aura un deuxième, puis un troisième prêt à le stopper", a déclaré Jan Vertonghen. Lionel Messi a inscrit quatre des six buts de l'Argentine lors de cette Coupe du monde et a été chaque fois désigné homme du match. Gonzalo Higuain traverse fantomatiquement cette Coupe du monde et doit essuyer beaucoup de critiques de la part de la presse argentine. "Pipita", coéquipier de Dries Mertens à Naples, a pourtant déjà marqué 21 buts en 41 apparitions sous la vareuse Albiceleste. Les Diables ont donc rendez-vous avec l'histoire ce samedi à Brasilia. Le vainqueur de ce match rencontrera les Pays-Bas ou le Costa Rica en demi-finale, mercredi (22 heures) à Sao Paulo. En cas de défaite, la délégation belge sera de retour au pays dès dimanche soir. (Belga)

La confiance est retrouvée du côté belge depuis la qualification convaincante en huitièmes face aux Etats-Unis. Le groupe a désormais le sentiment d'avoir réussi cette Coupe du monde. Ce qui va arriver par la suite, c'est du bonus. Les Diables considèrent les Argentins comme favoris, mais croient fortement en leurs chances. L'Argentine dispose d'attaquants de classe mondiale avec Sergio Agüero (incertain pour le match), Gonzalo Higuain (pas très efficace depuis le début du mondial), Angel Di Maria et Ezequiel Lavezzi. Lionel Messi règne lui entre les lignes et marque tous les buts ou à peu près. Marc Wilmots, coach national, a constaté qu'il y avait peu d'équilibre dans cette formation argentine, et considère par conséquent que les chances de qualification es deux équipes sont égales. "En Coupe du monde, ça ne se joue à pas grand chose, mais je crois que l'aspect mental va être très important", a ainsi déclaré le taureau de Dongelberg. Le dangereux Messi sera contré par le collectif belge. "Si Messi dribble un joueur, il y en aura un deuxième, puis un troisième prêt à le stopper", a déclaré Jan Vertonghen. Lionel Messi a inscrit quatre des six buts de l'Argentine lors de cette Coupe du monde et a été chaque fois désigné homme du match. Gonzalo Higuain traverse fantomatiquement cette Coupe du monde et doit essuyer beaucoup de critiques de la part de la presse argentine. "Pipita", coéquipier de Dries Mertens à Naples, a pourtant déjà marqué 21 buts en 41 apparitions sous la vareuse Albiceleste. Les Diables ont donc rendez-vous avec l'histoire ce samedi à Brasilia. Le vainqueur de ce match rencontrera les Pays-Bas ou le Costa Rica en demi-finale, mercredi (22 heures) à Sao Paulo. En cas de défaite, la délégation belge sera de retour au pays dès dimanche soir. (Belga)