Du côté belge, on table sur quelques centaines de supporters mais la phalange de Marc Wilmots pourra compter sur un soutien plus inattendu. Les supporters brésiliens, toujours très présents dans les stades depuis l'ouverture de cette Coupe du monde, devraient soutenir les Diables rouges. En effet, le Brésil et l'Argentine sont des ennemis jurés et rien ne ferait plus plaisir aux Brésiliens que l'élimination de l'Argentine par la Belgique. "Contre les Etats-Unis, nous avions bien moins de supporters également", a mentionné le coach national. "Cependant, nous savons que tous nos fans sont derrière nous. Quand nous voyons des Belges dans les stades, nous sommes fiers qu'ils soient là. Lors d'une Coupe du monde, il faut s'attendre à ce que les trois quarts d'un stade soient contre vous. Nous avons forgé notre qualification en Serbie et en Croatie, nous connaissons les chaudes ambiances". (Belga)

Du côté belge, on table sur quelques centaines de supporters mais la phalange de Marc Wilmots pourra compter sur un soutien plus inattendu. Les supporters brésiliens, toujours très présents dans les stades depuis l'ouverture de cette Coupe du monde, devraient soutenir les Diables rouges. En effet, le Brésil et l'Argentine sont des ennemis jurés et rien ne ferait plus plaisir aux Brésiliens que l'élimination de l'Argentine par la Belgique. "Contre les Etats-Unis, nous avions bien moins de supporters également", a mentionné le coach national. "Cependant, nous savons que tous nos fans sont derrière nous. Quand nous voyons des Belges dans les stades, nous sommes fiers qu'ils soient là. Lors d'une Coupe du monde, il faut s'attendre à ce que les trois quarts d'un stade soient contre vous. Nous avons forgé notre qualification en Serbie et en Croatie, nous connaissons les chaudes ambiances". (Belga)