La première mi-temps n'a pas permis de vibrer énormément. La meilleure chance russe est partie du pied de l'arrière central Ignashevich dont le tir lointain a poussé le gardien Jung à la parade (31e). Les Coréens ont eu deux franches possibilités dans le dernier quart d'heure qu'ils ont pris à leur compte. La première partit du pied de Koo dont l'envoi était détourné par Ignashevich. Le gardien Akinfeev, pris à contre-pied voyait le ballon filer un rien à côté de son poteau (34e). La seconde fut gaspillée par Soo, idéalement isolé par Park, qui ne réussit pas à cadrer sa frappe puissante (39e). De retour des vestiaires, la Russie alerta d'emblée le but coréen via Fayzulin et sur le corner qui suivi par Beretzutskiy (46e). Les Sud-Coréens ont ensuite repris l'initiative et le gardien russe Akinfeev repoussait sans parvenir à les capter trois envois de loin signés coup sur soup Koo et Ki (50e) et Kim Younggwon (57e). Le 4e s'avéra fatal, le portier du CSKA Moscou se trouait complètement sur l'essai tendu de Lee Keunho (0-1, 68e). Fabio Capello lança alors de nouveaux attaquants dont Kerzhakov. Trois minutes de jeu plus tard, l'équipier de Witsel et Lombaerts au Zenit St-Pétersbourg égalisait de près (1-1, 74e). Le score en resta là, les deux équipes semblant au final satisfaites. Dimanche, la Belgique rencontrera la Russie à Rio de Janeiro (18h00 belges) et la Corée du Sud le jeudi 26 à Sao Paulo (22 heures belges). (Belga)

La première mi-temps n'a pas permis de vibrer énormément. La meilleure chance russe est partie du pied de l'arrière central Ignashevich dont le tir lointain a poussé le gardien Jung à la parade (31e). Les Coréens ont eu deux franches possibilités dans le dernier quart d'heure qu'ils ont pris à leur compte. La première partit du pied de Koo dont l'envoi était détourné par Ignashevich. Le gardien Akinfeev, pris à contre-pied voyait le ballon filer un rien à côté de son poteau (34e). La seconde fut gaspillée par Soo, idéalement isolé par Park, qui ne réussit pas à cadrer sa frappe puissante (39e). De retour des vestiaires, la Russie alerta d'emblée le but coréen via Fayzulin et sur le corner qui suivi par Beretzutskiy (46e). Les Sud-Coréens ont ensuite repris l'initiative et le gardien russe Akinfeev repoussait sans parvenir à les capter trois envois de loin signés coup sur soup Koo et Ki (50e) et Kim Younggwon (57e). Le 4e s'avéra fatal, le portier du CSKA Moscou se trouait complètement sur l'essai tendu de Lee Keunho (0-1, 68e). Fabio Capello lança alors de nouveaux attaquants dont Kerzhakov. Trois minutes de jeu plus tard, l'équipier de Witsel et Lombaerts au Zenit St-Pétersbourg égalisait de près (1-1, 74e). Le score en resta là, les deux équipes semblant au final satisfaites. Dimanche, la Belgique rencontrera la Russie à Rio de Janeiro (18h00 belges) et la Corée du Sud le jeudi 26 à Sao Paulo (22 heures belges). (Belga)