Avec une équipe fortement remodelée (7 changements par rapport au match de la Russie), suite à la blessure de Kompany et Vermaelen, d'une part, le désir d'épargner quelques titulaires et d'éviter un deuxième bristol jaune à Witsel et Alderweireld, d'autre part, la Belgique démarrait sur des bases offensives. Mais face à des Coréens n'hésitant pas à mettre le corps, les Belges allaient vite laisser retomber le rythme. Hormis une occasion quatre étoiles manquée par Dries Mertens à la 25e minute et un tir de Ki Sungyueng, détourné par Thibaut Courtois après un plongeon de grande classe, le véritable fait important de la première mi-temps se résumait à l'exclusion de Steven Defour. Auteur d'une méchante semelle sur le tibia de Kim Shin-Wook, le joueur de Porto était prié de regagner les vestiaires par l'arbitre australien Benjamin Williams deux minutes avant ses équipiers. La Belgique atteignait le repos sur le score de 0-0 pour la troisième fois depuis le début de ce Mondial, mais voyait aussi pour la 3e fois l'un des ses Diables se faire exclure dans l'histoire de la Coupe du monde. A onze contre dix, la Corée tentait d'accentuer la pression sur la défense belge en deuxième mi-temps. Sur un centre-tir de Son Heung-Min, la barre transversale venait d'abord en aide à Thibaut Courtois, qui intervenait ensuite avec beaucoup d'assurance sur une tête coréenne. Les remplacement de Mertens par Origi et de Januzaj par Chadli modifiaient quelque peu la physionomie de la fin de rencontre. A nouveau plus en verve en fin de match, les Belges profitait d'une montée de Vertonghen, qui reprenait un arrêt mal capté du gardien coréen sur un tir d'Origi (78e). Un but - le 50e des Belges dans l'histoire de la Coupe du monde - intervenant à nouveau dans les vingt dernières minutes de jeu. Peu inspirée face à Thibaut Courtois impérial, la Corée ne parvenait plus à inquiéter les Diables, qui terminait à neuf suite à une blessure au genou de Vanden Borre dans les arrêts de jeu. Au classement final du groupe, la Belgique termine invaincue avec 9 points, devant l'Algérie (4 pts), la Russie (2 pts) et la Corée du Sud (1 pt). . (Belga)

Avec une équipe fortement remodelée (7 changements par rapport au match de la Russie), suite à la blessure de Kompany et Vermaelen, d'une part, le désir d'épargner quelques titulaires et d'éviter un deuxième bristol jaune à Witsel et Alderweireld, d'autre part, la Belgique démarrait sur des bases offensives. Mais face à des Coréens n'hésitant pas à mettre le corps, les Belges allaient vite laisser retomber le rythme. Hormis une occasion quatre étoiles manquée par Dries Mertens à la 25e minute et un tir de Ki Sungyueng, détourné par Thibaut Courtois après un plongeon de grande classe, le véritable fait important de la première mi-temps se résumait à l'exclusion de Steven Defour. Auteur d'une méchante semelle sur le tibia de Kim Shin-Wook, le joueur de Porto était prié de regagner les vestiaires par l'arbitre australien Benjamin Williams deux minutes avant ses équipiers. La Belgique atteignait le repos sur le score de 0-0 pour la troisième fois depuis le début de ce Mondial, mais voyait aussi pour la 3e fois l'un des ses Diables se faire exclure dans l'histoire de la Coupe du monde. A onze contre dix, la Corée tentait d'accentuer la pression sur la défense belge en deuxième mi-temps. Sur un centre-tir de Son Heung-Min, la barre transversale venait d'abord en aide à Thibaut Courtois, qui intervenait ensuite avec beaucoup d'assurance sur une tête coréenne. Les remplacement de Mertens par Origi et de Januzaj par Chadli modifiaient quelque peu la physionomie de la fin de rencontre. A nouveau plus en verve en fin de match, les Belges profitait d'une montée de Vertonghen, qui reprenait un arrêt mal capté du gardien coréen sur un tir d'Origi (78e). Un but - le 50e des Belges dans l'histoire de la Coupe du monde - intervenant à nouveau dans les vingt dernières minutes de jeu. Peu inspirée face à Thibaut Courtois impérial, la Corée ne parvenait plus à inquiéter les Diables, qui terminait à neuf suite à une blessure au genou de Vanden Borre dans les arrêts de jeu. Au classement final du groupe, la Belgique termine invaincue avec 9 points, devant l'Algérie (4 pts), la Russie (2 pts) et la Corée du Sud (1 pt). . (Belga)