A l'exception de Daniel Van Buyten, tous les autres Diables vivront leur grand début en Coupe du monde mardi contre l'Algérie. Une équipe qui n'a plus beaucoup de secrets pour Kompany. "Nous avons bien étudié les points forts et faibles de l'adversaire. Demain, ce sera une partie d'échec. J'espère que nous trouverons la manière pour faire la différence." Le capitaine des Diables se méfie de l'Algérie et a demandé de ne pas juger la Belgique après le premier match. "J'entame toujours chaque rencontre pour gagner, mais beaucoup dépendra des autres matchs de la poule. Je n'accorde pas encore trop d'importance à ce premier duel. Il ne faudra pas tirer trop de conclusions mardi soir. On veut gagner mais un match nul ne serait pas forcément un mauvais résultat pour commencer", a conclu Kompany. . (Belga)

A l'exception de Daniel Van Buyten, tous les autres Diables vivront leur grand début en Coupe du monde mardi contre l'Algérie. Une équipe qui n'a plus beaucoup de secrets pour Kompany. "Nous avons bien étudié les points forts et faibles de l'adversaire. Demain, ce sera une partie d'échec. J'espère que nous trouverons la manière pour faire la différence." Le capitaine des Diables se méfie de l'Algérie et a demandé de ne pas juger la Belgique après le premier match. "J'entame toujours chaque rencontre pour gagner, mais beaucoup dépendra des autres matchs de la poule. Je n'accorde pas encore trop d'importance à ce premier duel. Il ne faudra pas tirer trop de conclusions mardi soir. On veut gagner mais un match nul ne serait pas forcément un mauvais résultat pour commencer", a conclu Kompany. . (Belga)