La Bosnie-Herzégovine se souviendra de sa grande entrée dans l'histoire de la Coupe du monde de football. Le ballon n'était mis en jeu que depuis 128 secondes quand le malchanceux Kolasinac trompait son gardien du genou sur un coup franc de Messi détourné. Ensuite, les hommes de Safet Susic ont pris le jeu à leur compte et Romero a dû s'employer devant Hajrovic (13) et surtout sur une tête de Lulic (41e). A la reprise, les montées au jeu de Higuain et Gago ne donnèrent pas davantage de liant au jeu argentin. L'inspiration continuait à faire défaut, sauf à la 65e quand une accélération ponctuée d'un tir imparable du capitaine argentin scellait le sort du match (2-0). Les Bosniens accusèrent le coup jusqu'à la 85e quand Ibisevic prenait la défense de vitesse et glissait le ballon entre les jambes de Romero (2-1). L'ancien Anderlechtois Lucas Biglia est monté au jeu dans les dernières minutes afin de protéger le mince avantage argentin. Lundi, les deux autres équipes du groupe F, l'Iran et le Nigeria se rencontrent à Curitiba. (Belga)

La Bosnie-Herzégovine se souviendra de sa grande entrée dans l'histoire de la Coupe du monde de football. Le ballon n'était mis en jeu que depuis 128 secondes quand le malchanceux Kolasinac trompait son gardien du genou sur un coup franc de Messi détourné. Ensuite, les hommes de Safet Susic ont pris le jeu à leur compte et Romero a dû s'employer devant Hajrovic (13) et surtout sur une tête de Lulic (41e). A la reprise, les montées au jeu de Higuain et Gago ne donnèrent pas davantage de liant au jeu argentin. L'inspiration continuait à faire défaut, sauf à la 65e quand une accélération ponctuée d'un tir imparable du capitaine argentin scellait le sort du match (2-0). Les Bosniens accusèrent le coup jusqu'à la 85e quand Ibisevic prenait la défense de vitesse et glissait le ballon entre les jambes de Romero (2-1). L'ancien Anderlechtois Lucas Biglia est monté au jeu dans les dernières minutes afin de protéger le mince avantage argentin. Lundi, les deux autres équipes du groupe F, l'Iran et le Nigeria se rencontrent à Curitiba. (Belga)