"Si la fracture a été bien réduite, c'est possible", a-t-il expliqué. "Même s'il faut compter de cinq à six semaines pour le rétablissement total de la jambe. Je manquerai alors inévitablement d'entraînement et de compétition, de condition et du rythme des matches. Mais si l'évolution est positive, cela reste jouable..." "D'ailleurs je vais très bien, du moins dans le contexte que vous connaissez. L'opération est derrière moi et je reprendrai l'avion pour Hoffenheim dès mercredi. Je ramène dans mes affaires une montagne d'encouragements, entre autres de joueurs, d'entraîneurs, d'amis, et de collègues Diables Rouges (notamment Thibaut Courtois et Simon Mignolet, ndlr)..." Le troisième gardien de l'équipe nationale belge qui n'a encore aucune cape à son actif a quitté le terrain sur une civière à la 73-ème minute dimanche après un contact avec l'attaquant colombien du Hertha Berlin Adrian Ramos. "Je ne me souviens pas de grand chose", avoue Casteels. "Sauf que c'est arrivé en l'air et que j'ai tout de suite compris que mon tibia s'était cassé dans un choc avec le genou d'un attaquant adverse..." (Belga)

"Si la fracture a été bien réduite, c'est possible", a-t-il expliqué. "Même s'il faut compter de cinq à six semaines pour le rétablissement total de la jambe. Je manquerai alors inévitablement d'entraînement et de compétition, de condition et du rythme des matches. Mais si l'évolution est positive, cela reste jouable..." "D'ailleurs je vais très bien, du moins dans le contexte que vous connaissez. L'opération est derrière moi et je reprendrai l'avion pour Hoffenheim dès mercredi. Je ramène dans mes affaires une montagne d'encouragements, entre autres de joueurs, d'entraîneurs, d'amis, et de collègues Diables Rouges (notamment Thibaut Courtois et Simon Mignolet, ndlr)..." Le troisième gardien de l'équipe nationale belge qui n'a encore aucune cape à son actif a quitté le terrain sur une civière à la 73-ème minute dimanche après un contact avec l'attaquant colombien du Hertha Berlin Adrian Ramos. "Je ne me souviens pas de grand chose", avoue Casteels. "Sauf que c'est arrivé en l'air et que j'ai tout de suite compris que mon tibia s'était cassé dans un choc avec le genou d'un attaquant adverse..." (Belga)