Selon De Bruyne, aucun Belge n'était au-dessus du lot. "Nous avons très bien joué en équipe, cela reste notre point fort. Personnellement, je suis très heureux de ce titre d'Homme du Match, mais je ne suis pas au Mondial pour gagner de tels trophées. Je suis ici pour disputer un chouette tournoi et aller aussi loin que possible avec l'équipe." Comme le reste de l'équipe, De Bruyne a connu une première période difficile contre les 'Fennecs'. "J'ai déjà mieux joué, mais la manière dont tu peux te manifester sur le terrain dépend aussi de l'adversaire. Comme joueur offensif, tu a besoin d'espace, surtout sur les flancs, et ce n'était absolument pas le cas en première mi-temps. J'ai reçu peu de ballons. Après la pause, il y avait plus d'espace. Contre un tel adversaire, il faut être patient." "Pourtant je n'ai jamais eu l'impression que nous ne pourrions pas gagner ce match. Ils ont passé 70% du temps à courir derrière le ballon, tu es automatiquement fatigué à la fin." Les trois points de mardi vont libérer les Diables selon le médian de Wolfsburg. "C'est plus chouette de rentrer avec les trois points en poche. Notre prochain adversaire, la Russie, jouera autrement que l'Algérie. Demain, nous passerons à la théorie, nous avons encore du temps pour préparer le duel." . (Belga)

Selon De Bruyne, aucun Belge n'était au-dessus du lot. "Nous avons très bien joué en équipe, cela reste notre point fort. Personnellement, je suis très heureux de ce titre d'Homme du Match, mais je ne suis pas au Mondial pour gagner de tels trophées. Je suis ici pour disputer un chouette tournoi et aller aussi loin que possible avec l'équipe." Comme le reste de l'équipe, De Bruyne a connu une première période difficile contre les 'Fennecs'. "J'ai déjà mieux joué, mais la manière dont tu peux te manifester sur le terrain dépend aussi de l'adversaire. Comme joueur offensif, tu a besoin d'espace, surtout sur les flancs, et ce n'était absolument pas le cas en première mi-temps. J'ai reçu peu de ballons. Après la pause, il y avait plus d'espace. Contre un tel adversaire, il faut être patient." "Pourtant je n'ai jamais eu l'impression que nous ne pourrions pas gagner ce match. Ils ont passé 70% du temps à courir derrière le ballon, tu es automatiquement fatigué à la fin." Les trois points de mardi vont libérer les Diables selon le médian de Wolfsburg. "C'est plus chouette de rentrer avec les trois points en poche. Notre prochain adversaire, la Russie, jouera autrement que l'Algérie. Demain, nous passerons à la théorie, nous avons encore du temps pour préparer le duel." . (Belga)