"Ça me fait rigoler, mais ça m'agace aussi. Il ne faut pas mettre davantage de pression sur mon équipe. Pour ma part, je suis quelqu'un de libre et personne ne peut me mettre la pression. Les gens parlent des autres équipes, mais sans jamais les avoir vues jouer. Ils pensent qu'on est les meilleurs. S'ils pensent qu'on peut passer, qu'ils prennent ma place! Il n'y a aucun problème!". Les Fennecs affronteront la Belgique, la Corée du Sud et la Russie dans le Groupe H au Mondial-2014. "On ira à chaque match pour gagner et je prépare d'ailleurs toujours l'équipe dans cette optique". "Mon boulot à la tête de la sélection nationale algérienne dure jusqu'à la Coupe du monde", a aussi déclaré Halilhodzic, que plusieurs clubs du Moyen-Orient auraient déjà contacté. "Après, on verra bien ce que j'ai envie de faire!". Les Algériens ont réussi à se qualifier pour leur quatrième Coupe du Monde en battant le Burkina Faso de Paul Put 1-0 au barrage retour le 19 novembre dernier. "L'équipe de 2010 était basée sur la défense. Celle de 2014 attaque aussi bien à domicile qu'à l'extérieur. On atteint presque deux buts par match", a encore expliqué Halilhodzic. (Belga)

"Ça me fait rigoler, mais ça m'agace aussi. Il ne faut pas mettre davantage de pression sur mon équipe. Pour ma part, je suis quelqu'un de libre et personne ne peut me mettre la pression. Les gens parlent des autres équipes, mais sans jamais les avoir vues jouer. Ils pensent qu'on est les meilleurs. S'ils pensent qu'on peut passer, qu'ils prennent ma place! Il n'y a aucun problème!". Les Fennecs affronteront la Belgique, la Corée du Sud et la Russie dans le Groupe H au Mondial-2014. "On ira à chaque match pour gagner et je prépare d'ailleurs toujours l'équipe dans cette optique". "Mon boulot à la tête de la sélection nationale algérienne dure jusqu'à la Coupe du monde", a aussi déclaré Halilhodzic, que plusieurs clubs du Moyen-Orient auraient déjà contacté. "Après, on verra bien ce que j'ai envie de faire!". Les Algériens ont réussi à se qualifier pour leur quatrième Coupe du Monde en battant le Burkina Faso de Paul Put 1-0 au barrage retour le 19 novembre dernier. "L'équipe de 2010 était basée sur la défense. Celle de 2014 attaque aussi bien à domicile qu'à l'extérieur. On atteint presque deux buts par match", a encore expliqué Halilhodzic. (Belga)