Un scénario-catastrophe qui a bien failli se produire. A... une seconde près. L'équipe de Jürgen Klinsmann menait en effet 2-1 (mi-temps: 0-1), lorsque Cristiano Ronaldo, échappé sur le flanc droit, réussit le centre parfait pour Varela qui égalisa de la tête à bout portant à la 5-ème et dernière minute du temps additionnel (2-2, 90-ème +5)! Le sélectionneur belge Marc Wilmots qui s'apprêtait déjà à ranger toutes ses fiches concernant cette poussive équipe portugaise, pourrait finalement en avoir quand même besoin. La situation du Portugal reste néanmoins critique. Les Etats-Unis ont de leur côté raté le coche en laissant échapper la victoire du 6 sur 6 et de la qualification "à la belge" à la dernière seconde. Le Portugal a ouvert le score par Nani, d'un tir en force du droit sous la barre de Tim Howard, dès la cinquième minute. Les Etats-Unis ont tout fait pour égaliser avant la pause, même si Nani a tiré sur le poteau à la 44-ème, la reprise d'Eder étant miraculeusement détournée par Howard. C'est finalement Jermaine Jones qui remit méritoirement les deux équipes à égalité grâce à un envoi magnifique aux 20 mètres qui laissa Beto sans réaction (1-1, 64-ème). Le capitaine US Clint Dempsey pensait bien offrir la victoire à son équipe en donnant l'avantage aux Etats-Unis à la 81-ème (2-1). Mais vous connaissez la suite... Avec quatre points, les Américains sont à égalité en tête du groupe avec les Allemands (dont le goal-average est supérieur) et en bonne position pour passer. Les Portugais et les Ghanéens, avec un seul point, sont en mauvaise posture, mais pas encore éliminés. Les derniers matches opposeront l'Allemagne aux Etats-Unis et le Ghana au Portugal jeudi à Recife et Brasilia. (Belga)

Un scénario-catastrophe qui a bien failli se produire. A... une seconde près. L'équipe de Jürgen Klinsmann menait en effet 2-1 (mi-temps: 0-1), lorsque Cristiano Ronaldo, échappé sur le flanc droit, réussit le centre parfait pour Varela qui égalisa de la tête à bout portant à la 5-ème et dernière minute du temps additionnel (2-2, 90-ème +5)! Le sélectionneur belge Marc Wilmots qui s'apprêtait déjà à ranger toutes ses fiches concernant cette poussive équipe portugaise, pourrait finalement en avoir quand même besoin. La situation du Portugal reste néanmoins critique. Les Etats-Unis ont de leur côté raté le coche en laissant échapper la victoire du 6 sur 6 et de la qualification "à la belge" à la dernière seconde. Le Portugal a ouvert le score par Nani, d'un tir en force du droit sous la barre de Tim Howard, dès la cinquième minute. Les Etats-Unis ont tout fait pour égaliser avant la pause, même si Nani a tiré sur le poteau à la 44-ème, la reprise d'Eder étant miraculeusement détournée par Howard. C'est finalement Jermaine Jones qui remit méritoirement les deux équipes à égalité grâce à un envoi magnifique aux 20 mètres qui laissa Beto sans réaction (1-1, 64-ème). Le capitaine US Clint Dempsey pensait bien offrir la victoire à son équipe en donnant l'avantage aux Etats-Unis à la 81-ème (2-1). Mais vous connaissez la suite... Avec quatre points, les Américains sont à égalité en tête du groupe avec les Allemands (dont le goal-average est supérieur) et en bonne position pour passer. Les Portugais et les Ghanéens, avec un seul point, sont en mauvaise posture, mais pas encore éliminés. Les derniers matches opposeront l'Allemagne aux Etats-Unis et le Ghana au Portugal jeudi à Recife et Brasilia. (Belga)