Odemwingie (33 ans le 15 juillet), a frappé la Bosnie en plein coeur huit minutes après l'annulation pour hors- jeu d'un but parfaitement valable de l'attaquant bosnien Edin Dzeko, à la 21-ème minute. Libre de tout marquage au premier poteau sur un centre en retrait de l'excellent Emmanuel Emenike (Fenerbahce), il ajusta Begovic d'un tir croisé du droit: 1-0, score final. "On ne nous avait que trop rappelé ces 16 années pendant lesquelles le Nigeria n'a pas remporté un seul match en Coupe du monde", a-t-il déclaré. "Le nul blanc contre l'Iran avait déçu nos supporters qui peuvent enfin faire la fête ce soir. Nous aussi mais pas trop, car il nous faut encore un point mercredi contre l'Argentine, pour assurer à coup sûr la qualification pour les 1/8-èmes de finale. Si c'est le cas j'espère qu'on s'améliorera ensuite de match en match, comme lors de notre triomphe en Championnat d'Afrique...", conclut Odemwingie . (Belga)

Odemwingie (33 ans le 15 juillet), a frappé la Bosnie en plein coeur huit minutes après l'annulation pour hors- jeu d'un but parfaitement valable de l'attaquant bosnien Edin Dzeko, à la 21-ème minute. Libre de tout marquage au premier poteau sur un centre en retrait de l'excellent Emmanuel Emenike (Fenerbahce), il ajusta Begovic d'un tir croisé du droit: 1-0, score final. "On ne nous avait que trop rappelé ces 16 années pendant lesquelles le Nigeria n'a pas remporté un seul match en Coupe du monde", a-t-il déclaré. "Le nul blanc contre l'Iran avait déçu nos supporters qui peuvent enfin faire la fête ce soir. Nous aussi mais pas trop, car il nous faut encore un point mercredi contre l'Argentine, pour assurer à coup sûr la qualification pour les 1/8-èmes de finale. Si c'est le cas j'espère qu'on s'améliorera ensuite de match en match, comme lors de notre triomphe en Championnat d'Afrique...", conclut Odemwingie . (Belga)