Difficile pour les Suisses de ne pas songer à leur décevante élimination au 1-er tour en 2010, malgré une victoire (1-0) contre l'Espagne, championne d'Europe, en montant sur la pelouse. C'est en effet le même entraîneur colombien Reinaldo Rueda, l'actuel sélectionneur equatorien, qui dirigeait alors le Honduras, auquel avait été concédé le nul blanc fatal. Un souvenir d'autant plus pénible qu'après à peine 22 minutes, Enner Valencia, à ne pas confondre avec Antonio Valencia (Manchester United), également sur le terrain, reprit victorieusement de la tête sans opposition, un centre parfait de Walter Ayovi (0-1). Le pire faillit arriver pour la Suisse juste avant la mi-temps lorsque Felipe Caicedo s'infiltra dans le rectangle où il fut arrêté in extremis par l'excellent Riccardo Rodriguez. Admir Mehmedi remplaça Valentin Stocker au sein de l'attaque suisse à la reprise. La réputation d'Ottmar Hitzfeld en matière de changements payants n'est plus à faire, mais la confirmation fut immédiate: corner de Rodriguez et tête imparable de Mehmedi (1-1, 48-ème). Rodriguez, encore lui, adressa un centre pour Xhaka qui laissa Drmic conclure de près, mais il y avait paraît-il hors-jeu. But annulé (72-ème). Shaqiri galvauda ensuite assez maladroitement une contre-attaque rondement menée. Reinaldo Rueda introduisit Rojas au détriment de Monteiro, le meilleur équatorien, visiblement surpris. Mais c'est l'autre réserviste, Michael Arroyo, entré au jeu quelques minutes plus tôt, qui faillit donner la victoire à son équipe sur un coup-franc dévié à la 86-ème. Une grandiose intervention de Diego Benaglio sauva la Nati. Hitzfeld avait lui lancé Haris Seferovic à la 75-ème et comme par hadard, c'est le joueur de la Real Sociedad qui inscrivit le goal décisif sur une passe de Rodriguez dans les arrêts de jeu (2-1, 90+3). La France et le Honduras s'affrontent plus tard dans le même groupe ce dimanche. Un match nul, le premier dans ce mondial, permettrait à la Suisse de se retrouver seule en tête du groupe au soir de la 1-ère journée. (Belga)

Difficile pour les Suisses de ne pas songer à leur décevante élimination au 1-er tour en 2010, malgré une victoire (1-0) contre l'Espagne, championne d'Europe, en montant sur la pelouse. C'est en effet le même entraîneur colombien Reinaldo Rueda, l'actuel sélectionneur equatorien, qui dirigeait alors le Honduras, auquel avait été concédé le nul blanc fatal. Un souvenir d'autant plus pénible qu'après à peine 22 minutes, Enner Valencia, à ne pas confondre avec Antonio Valencia (Manchester United), également sur le terrain, reprit victorieusement de la tête sans opposition, un centre parfait de Walter Ayovi (0-1). Le pire faillit arriver pour la Suisse juste avant la mi-temps lorsque Felipe Caicedo s'infiltra dans le rectangle où il fut arrêté in extremis par l'excellent Riccardo Rodriguez. Admir Mehmedi remplaça Valentin Stocker au sein de l'attaque suisse à la reprise. La réputation d'Ottmar Hitzfeld en matière de changements payants n'est plus à faire, mais la confirmation fut immédiate: corner de Rodriguez et tête imparable de Mehmedi (1-1, 48-ème). Rodriguez, encore lui, adressa un centre pour Xhaka qui laissa Drmic conclure de près, mais il y avait paraît-il hors-jeu. But annulé (72-ème). Shaqiri galvauda ensuite assez maladroitement une contre-attaque rondement menée. Reinaldo Rueda introduisit Rojas au détriment de Monteiro, le meilleur équatorien, visiblement surpris. Mais c'est l'autre réserviste, Michael Arroyo, entré au jeu quelques minutes plus tôt, qui faillit donner la victoire à son équipe sur un coup-franc dévié à la 86-ème. Une grandiose intervention de Diego Benaglio sauva la Nati. Hitzfeld avait lui lancé Haris Seferovic à la 75-ème et comme par hadard, c'est le joueur de la Real Sociedad qui inscrivit le goal décisif sur une passe de Rodriguez dans les arrêts de jeu (2-1, 90+3). La France et le Honduras s'affrontent plus tard dans le même groupe ce dimanche. Un match nul, le premier dans ce mondial, permettrait à la Suisse de se retrouver seule en tête du groupe au soir de la 1-ère journée. (Belga)