La FIFA avait d'abord donné 32 secondes sur son site internet, avant de ramener le chronométrage à 30 secondes sur son compte Twitter officiel. Hakan Sukur, le 22 juin 2002 à Daegu, a inscrit avec la Turquie contre la Corée du Sud le but le plus rapide, en 11 secondes (3-2 score final), lors du match pour la 3e place. Vaclav Masek (Tchécoslovaquie) le 7 juin 1962 in Vina del Mar (Chili) a marqué au bout de 15 secondes contre le Mexique (1-3). Ernst Lehner (Allemagne) a mis 25 secondes avant de marquer contre l'Autriche (3-2) le 7 juin 1934 à Naples dans le match pour la 3e place. Bryan Robson (Angleterre) a réussi, le 16 juin 1982 à Bilbao, à trouver le chemin des filets de la France (3-1) au bout de 27 secondes. Le but le plus rapide du Mondial-2010 a été inscrit par Thomas Müller après 98 secondes en quart de finale face à l'Argentine le 3 juillet au Cap. Le buteur le plus rapide du Mondial-2006 fut le Ghanéen Asamoah Gyan qui a mis 68 secondes avant de marquer contre la République tchèque (2-0), le 17 juin à Cologne. (Belga)

La FIFA avait d'abord donné 32 secondes sur son site internet, avant de ramener le chronométrage à 30 secondes sur son compte Twitter officiel. Hakan Sukur, le 22 juin 2002 à Daegu, a inscrit avec la Turquie contre la Corée du Sud le but le plus rapide, en 11 secondes (3-2 score final), lors du match pour la 3e place. Vaclav Masek (Tchécoslovaquie) le 7 juin 1962 in Vina del Mar (Chili) a marqué au bout de 15 secondes contre le Mexique (1-3). Ernst Lehner (Allemagne) a mis 25 secondes avant de marquer contre l'Autriche (3-2) le 7 juin 1934 à Naples dans le match pour la 3e place. Bryan Robson (Angleterre) a réussi, le 16 juin 1982 à Bilbao, à trouver le chemin des filets de la France (3-1) au bout de 27 secondes. Le but le plus rapide du Mondial-2010 a été inscrit par Thomas Müller après 98 secondes en quart de finale face à l'Argentine le 3 juillet au Cap. Le buteur le plus rapide du Mondial-2006 fut le Ghanéen Asamoah Gyan qui a mis 68 secondes avant de marquer contre la République tchèque (2-0), le 17 juin à Cologne. (Belga)