"Que nous ayons le meilleur joueur du monde n'a aucune importance. On a juste besoin d'avoir la meilleure équipe", a ajouté Lahm. "Nous nous sommes améliorés tout au long du tournoi et n'avons jamais laissé tomber même quand les choses n'allaient pas comme nous le voulions. Nous avons conservé notre plan et à la fin, nous sommes devenus ici champions du monde", a encore dit le capitaine allemand après avoir reçu le trophée des mains de la présidente brésilienne Dilma Rousseff. "L'équipe est restée calme et patiente. Nous savions qu'il nous restait quelque chose à faire à la fin", a conclu Lahm. (Belga)

"Que nous ayons le meilleur joueur du monde n'a aucune importance. On a juste besoin d'avoir la meilleure équipe", a ajouté Lahm. "Nous nous sommes améliorés tout au long du tournoi et n'avons jamais laissé tomber même quand les choses n'allaient pas comme nous le voulions. Nous avons conservé notre plan et à la fin, nous sommes devenus ici champions du monde", a encore dit le capitaine allemand après avoir reçu le trophée des mains de la présidente brésilienne Dilma Rousseff. "L'équipe est restée calme et patiente. Nous savions qu'il nous restait quelque chose à faire à la fin", a conclu Lahm. (Belga)