Plus tôt dans la journée, l'URBSFA avait publié une lettre pour remercier les supporters de leur énorme soutien durant le Mondial. La lettre précisait qu'une 'deuxième journée officielle des supporters' serait organisée lors de laquelle ces derniers pourront fêter avec les joueurs les deux années écoulées. Les joueurs s'envoleront dimanche soir (20h40 heure brésilienne) de Sao Paulo pour rentrer en Belgique. L'URBSFA a demandé aux supporters de ne pas venir à Zaventem. "C'est une question de sécurité et c'est extrêmement difficile de bien organiser les choses en si peu de temps", a expliqué Wilmots. "Il faut penser à la sécurité des enfants et des familles. Lors de notre arrivée à Zaventem lundi, nous ne pouvons pas signer d'autographes ou faire des photos avec les supporters. On va voir avec la ville de Bruxelles s'il y a moyen d'organiser un petit quelque chose. Mais on ne peut pas prévoir de grand événement, on ne sait pas combien de personnes seront là. Je n'ai pas envie qu'il y ait un accident sur la conscience, ce serait bête." Plus tard, les joueurs et le staff seront attendus au Palais royal. "Nos supporters sont très importants pour nous", a ajouté le capitaine Vincent Kompany. "Nous avons appris via nos familles comment la compétition a été vécue en Belgique. Il y a quatre ou cinq ans, nous n'aurions jamais pensé que de telles scènes étaient possibles. Nous espérons pouvoir à nouveau connaître ça à l'avenir." . (Belga)

Plus tôt dans la journée, l'URBSFA avait publié une lettre pour remercier les supporters de leur énorme soutien durant le Mondial. La lettre précisait qu'une 'deuxième journée officielle des supporters' serait organisée lors de laquelle ces derniers pourront fêter avec les joueurs les deux années écoulées. Les joueurs s'envoleront dimanche soir (20h40 heure brésilienne) de Sao Paulo pour rentrer en Belgique. L'URBSFA a demandé aux supporters de ne pas venir à Zaventem. "C'est une question de sécurité et c'est extrêmement difficile de bien organiser les choses en si peu de temps", a expliqué Wilmots. "Il faut penser à la sécurité des enfants et des familles. Lors de notre arrivée à Zaventem lundi, nous ne pouvons pas signer d'autographes ou faire des photos avec les supporters. On va voir avec la ville de Bruxelles s'il y a moyen d'organiser un petit quelque chose. Mais on ne peut pas prévoir de grand événement, on ne sait pas combien de personnes seront là. Je n'ai pas envie qu'il y ait un accident sur la conscience, ce serait bête." Plus tard, les joueurs et le staff seront attendus au Palais royal. "Nos supporters sont très importants pour nous", a ajouté le capitaine Vincent Kompany. "Nous avons appris via nos familles comment la compétition a été vécue en Belgique. Il y a quatre ou cinq ans, nous n'aurions jamais pensé que de telles scènes étaient possibles. Nous espérons pouvoir à nouveau connaître ça à l'avenir." . (Belga)