Sur le plan footballistique, M. Di Rupo mise sur une victoire 1-2 de la Belgique, sans annoncer de buteur. "Je ne m'y connais pas. C'est la première fois que je donne un pronostic", a-t-il dit. Le Premier ministre n'en savoure pas moins l'atmosphère qui règne dans le pays. "Je suis peu le football belge, mais l'équipe nationale, c'est différent, avec cette fierté et l'envie de faire la fête ces jours-ci en Belgique. C'est un plaisir absolu de regarder ces matches (...). Même la Flandre est remplie de drapeaux belges", note-t-il, sans en tirer de conséquences politiques. Quel que soit le résultat, M. Di Rupo prévoit que les joueurs recevront un accueil de fête à leur retour au pays. "Nous ferons certainement quelque chose, même si ce n'est pas encore déterminé. Les quarts de finale, c'est déjà formidable". Le député bruxellois Alain Courtois, également du voyage, table sur un défilé à Bruxelles, jugeant la Grand Place de Bruxelles trop étroite pour accueillir tous les admirateurs. Le ministre de la défense, Pieter De Crem, salue lui aussi l'esprit de liesse populaire entourant l'équipe nationale. Il mise sur une courte victoire 0-1 face à l'Argentine, avec un goal de Kevin De Bruyne ou Romelu Lukaku. Quant au ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, qui repart au Brésil après avoir déjà assisté à la rencontre Belgique-Russie, il pronostique une victoire 1-2, avec des goals de Romelu Lukaku et d'Eden Hazard. (Belga)

Sur le plan footballistique, M. Di Rupo mise sur une victoire 1-2 de la Belgique, sans annoncer de buteur. "Je ne m'y connais pas. C'est la première fois que je donne un pronostic", a-t-il dit. Le Premier ministre n'en savoure pas moins l'atmosphère qui règne dans le pays. "Je suis peu le football belge, mais l'équipe nationale, c'est différent, avec cette fierté et l'envie de faire la fête ces jours-ci en Belgique. C'est un plaisir absolu de regarder ces matches (...). Même la Flandre est remplie de drapeaux belges", note-t-il, sans en tirer de conséquences politiques. Quel que soit le résultat, M. Di Rupo prévoit que les joueurs recevront un accueil de fête à leur retour au pays. "Nous ferons certainement quelque chose, même si ce n'est pas encore déterminé. Les quarts de finale, c'est déjà formidable". Le député bruxellois Alain Courtois, également du voyage, table sur un défilé à Bruxelles, jugeant la Grand Place de Bruxelles trop étroite pour accueillir tous les admirateurs. Le ministre de la défense, Pieter De Crem, salue lui aussi l'esprit de liesse populaire entourant l'équipe nationale. Il mise sur une courte victoire 0-1 face à l'Argentine, avec un goal de Kevin De Bruyne ou Romelu Lukaku. Quant au ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, qui repart au Brésil après avoir déjà assisté à la rencontre Belgique-Russie, il pronostique une victoire 1-2, avec des goals de Romelu Lukaku et d'Eden Hazard. (Belga)