Une démission du sélectionneur ne serait pas la meilleure solution après l'élimination précoce de l'équipe à la Coupe du monde, a déclaré jeudi Huh Jung-moo, le vice-président de la fédération. Hong Myung Bo a proposé de démissionner après la défaite des Guerriers Taegeuk face à la Belgique le 26 juin à Sao Paulo. La fédération a refusé sa démission et l'a persuadé de rester à son poste jusqu'à au moins la fin de son contrat, c'est-à-dire jusqu'à la Coupe d'Asie en janvier 2015 en Australie. Hong Myung Bo, en poste depuis juin 2013, avait endossé la responsabilité de l'échec des Coréens, mais la fédération a reconnu qu'elle avait aussi une part de responsabilité, Hong n'ayant eu qu'un an pour préparer l'équipe. C'est la première fois depuis 1998 que la Corée du Sud rentre du Mondial sans avoir gagné le moindre match. (Belga)

Une démission du sélectionneur ne serait pas la meilleure solution après l'élimination précoce de l'équipe à la Coupe du monde, a déclaré jeudi Huh Jung-moo, le vice-président de la fédération. Hong Myung Bo a proposé de démissionner après la défaite des Guerriers Taegeuk face à la Belgique le 26 juin à Sao Paulo. La fédération a refusé sa démission et l'a persuadé de rester à son poste jusqu'à au moins la fin de son contrat, c'est-à-dire jusqu'à la Coupe d'Asie en janvier 2015 en Australie. Hong Myung Bo, en poste depuis juin 2013, avait endossé la responsabilité de l'échec des Coréens, mais la fédération a reconnu qu'elle avait aussi une part de responsabilité, Hong n'ayant eu qu'un an pour préparer l'équipe. C'est la première fois depuis 1998 que la Corée du Sud rentre du Mondial sans avoir gagné le moindre match. (Belga)