Les Grecs ont montré un visage particulièrement offensif, avec notamment un doublé de Mitroglou, laissant peu d'espoir à des Roumains, privés du défenseur de Tottenham Vlad Chiriches, et dont le jeu s'est progressivement délité en deuxième mi-temps. Le match débutait pourtant par un intense pressing roumain dans le premier quart d'heure. Mais ce sont les Grecs qui ouvraient le score (14e) par Mitroglou, lancé dans le dos de la défense à la limite du hors-jeu. Mais les hommes de Victor Piturca réagissaient et réduisaient la marque peu de temps après par un coup franc de Torje (19e), repris de la tête au deuxième poteau par Bogdan Stancu. Un soulagement de courte durée, Salpingidis (20e) redonnant immédiatement l'avantage à la Grèce. La partie était plus équilibrée en deuxième mi-temps, mais avec beaucoup moins de réussite de part et d'autre. Mitroglou, encore lui, enfonçait le clou (66e) d'une demi-volée sur un coup franc tiré côté gauche par Samaras et dévié de la tête par Katsouranis. Deux minutes plus tard, Katsouranis manquait d'alourdir la marque. Puis Mitroglou frôlait de peu le triplé (71e), face à des Roumains fatigués, réduits même à 10 à la 92e avec l'expulsion de Lazar, sanctionné d'un jaune quatre minutes plus tôt. Les Grecs géraient alors une fin de match sans réelle menace. (Belga)

Les Grecs ont montré un visage particulièrement offensif, avec notamment un doublé de Mitroglou, laissant peu d'espoir à des Roumains, privés du défenseur de Tottenham Vlad Chiriches, et dont le jeu s'est progressivement délité en deuxième mi-temps. Le match débutait pourtant par un intense pressing roumain dans le premier quart d'heure. Mais ce sont les Grecs qui ouvraient le score (14e) par Mitroglou, lancé dans le dos de la défense à la limite du hors-jeu. Mais les hommes de Victor Piturca réagissaient et réduisaient la marque peu de temps après par un coup franc de Torje (19e), repris de la tête au deuxième poteau par Bogdan Stancu. Un soulagement de courte durée, Salpingidis (20e) redonnant immédiatement l'avantage à la Grèce. La partie était plus équilibrée en deuxième mi-temps, mais avec beaucoup moins de réussite de part et d'autre. Mitroglou, encore lui, enfonçait le clou (66e) d'une demi-volée sur un coup franc tiré côté gauche par Samaras et dévié de la tête par Katsouranis. Deux minutes plus tard, Katsouranis manquait d'alourdir la marque. Puis Mitroglou frôlait de peu le triplé (71e), face à des Roumains fatigués, réduits même à 10 à la 92e avec l'expulsion de Lazar, sanctionné d'un jaune quatre minutes plus tôt. Les Grecs géraient alors une fin de match sans réelle menace. (Belga)