Après son échec au Club Bruges, Momo Dahmane est parti à Bucaspor, en Turquie. Mais quand on signe dans ce pays, on doit s'attendre à ne pas toucher régulièrement son salaire, c'est connu. Depuis quatre mois, Dahmane n'était plus payé. Il a donc claqué la porte et signé ce matin un contrat à Eupen. Où il retrouve Albert Cartier, avec lequel il a autrefois travaillé à Mons.

Dahmane, un personnage très remuant, à la personnalité très affirmée, a déjà eu des problèmes avec pas mal de coaches. Cartier, lui, avait su le brider.

Pierre Danvoye

Après son échec au Club Bruges, Momo Dahmane est parti à Bucaspor, en Turquie. Mais quand on signe dans ce pays, on doit s'attendre à ne pas toucher régulièrement son salaire, c'est connu. Depuis quatre mois, Dahmane n'était plus payé. Il a donc claqué la porte et signé ce matin un contrat à Eupen. Où il retrouve Albert Cartier, avec lequel il a autrefois travaillé à Mons. Dahmane, un personnage très remuant, à la personnalité très affirmée, a déjà eu des problèmes avec pas mal de coaches. Cartier, lui, avait su le brider. Pierre Danvoye