L'attaquant de la Lazio Rome, 36 ans, meilleur buteur aussi en équipe d'Allemagne, avec 71 goals marqués en 137 sélections, explique avoir "réalisé un rêve d'enfant avec le titre au Brésil" et se réjouit d'avoir pu vivre des "moments inoubliables avec l'équipe nationale. "Il n'y avait pas de meilleur moment pour arrêter", déclare-t-il dans le communiqué de la DFB. Miroslav Klose avait débuté le 24 mai 2001 contre l'Albanie, 2-1, à Leverkusen, inscrivant même le goal de la victoire allemande. Il avait aussi réussi un hat-trick contre l'Arabie Saoudite à Sapporo pour son maiden match en Coupe monde au Japon. Il a été le meilleur buteur du mondial suivant avec cinq goals en Allemagne quatre ans plus tard. Klose va désormais se concentrer exclusivement sur son club, la Lazio de Rome. Il est le deuxième champion du monde à "démissionner" de l'équipe nationale après le capitaine Philipp Lahm. Tous deux avaient très probablement pris leur décision avant le mondial. "Miro va nous manquer", a souligné le sélectionneur Joachim Löw, ajoutant que son incroyable parcours en équipe nationale sera difficilement égalé. Le président de la fédération, Wolfgang Niersbach, a lui estimé que Klose était "un joueur exceptionnel, mais aussi un homme absolument exemplaire". (Belga)

L'attaquant de la Lazio Rome, 36 ans, meilleur buteur aussi en équipe d'Allemagne, avec 71 goals marqués en 137 sélections, explique avoir "réalisé un rêve d'enfant avec le titre au Brésil" et se réjouit d'avoir pu vivre des "moments inoubliables avec l'équipe nationale. "Il n'y avait pas de meilleur moment pour arrêter", déclare-t-il dans le communiqué de la DFB. Miroslav Klose avait débuté le 24 mai 2001 contre l'Albanie, 2-1, à Leverkusen, inscrivant même le goal de la victoire allemande. Il avait aussi réussi un hat-trick contre l'Arabie Saoudite à Sapporo pour son maiden match en Coupe monde au Japon. Il a été le meilleur buteur du mondial suivant avec cinq goals en Allemagne quatre ans plus tard. Klose va désormais se concentrer exclusivement sur son club, la Lazio de Rome. Il est le deuxième champion du monde à "démissionner" de l'équipe nationale après le capitaine Philipp Lahm. Tous deux avaient très probablement pris leur décision avant le mondial. "Miro va nous manquer", a souligné le sélectionneur Joachim Löw, ajoutant que son incroyable parcours en équipe nationale sera difficilement égalé. Le président de la fédération, Wolfgang Niersbach, a lui estimé que Klose était "un joueur exceptionnel, mais aussi un homme absolument exemplaire". (Belga)