Miroslav Djukic, le jeune entraîneur serbe qui a entraîné Mouscron en 2009-2010 avant que le club ne soit déclaré en faillite et qui attendait impatiemment un coup de fil dans sa maison de Valence, a retrouvé un club : il a été choisi pour succéder à Esteban Vigo à Hércules Alicante, qui a hérité de la lanterne rouge depuis le week-end dernier malgré qu'il soit la seule équipe à avoir vaincu Barcelone cette saison. Son objectif est donc clair : maintenir le club en Liga. Après avoir lancé Maxime Lestienne et Guillaume François, le voilà confronté à David Trezeguet et Royston Drenthe.

Daniel Devos

Miroslav Djukic, le jeune entraîneur serbe qui a entraîné Mouscron en 2009-2010 avant que le club ne soit déclaré en faillite et qui attendait impatiemment un coup de fil dans sa maison de Valence, a retrouvé un club : il a été choisi pour succéder à Esteban Vigo à Hércules Alicante, qui a hérité de la lanterne rouge depuis le week-end dernier malgré qu'il soit la seule équipe à avoir vaincu Barcelone cette saison. Son objectif est donc clair : maintenir le club en Liga. Après avoir lancé Maxime Lestienne et Guillaume François, le voilà confronté à David Trezeguet et Royston Drenthe. Daniel Devos