Tout va vite et les observateurs, sous le charme des Mauves qui ont réduit le Standard en un tas de cendre (5-0) et du Club Bruges emmené par un magnifique Vadis Odjidja contre Gand, estiment que ces deux clubs se disputeront le titre. Ils semblent ignorer qu'un championnat est un marathon, pas un sprint.

Bruges a changé, s'est modernisé, a rajeuni sa direction. Anderlecht a inauguré son nouveau centre d'entraînement et son équipe crache le feu. Het Laatste Nieuws a comparé cette formation à un groupe de musique : les Rolling Stones avec Dieumerci Mbokani dans le rôle de Keith Richards, Lucas Biglia dans celui de Ron Woods. Et qui est Mick Jagger ? Milan Jovanovic of course qui a quitté le terrain acclamé comme une rock star.

Jova a salué tout le stade, y compris les supporters du Standard. Mais, en plus de son talent, et de son aura de patron, qu'est-ce qui explique le charisme et l'incroyable popularité de Jova ?

L'explication réside dans son caractère, son authenticité dans un sport professionnel où les stars, comme le rappelle Fabrice Eboué, réalisateur de films, le souligne dans l'Equipe Magazine, "sont de moins en moins drôles". Où sont les McEnroe et Nastase de 2011 ? "C'est le reflet d'une société plus stéréotypée et standardisée que par le passé", dit Eboué.

Jova échappe à ce piège, "génie et rebelle dans le même corps", selon Stephan Keygnaert du Laatste Nieuws. Le public adore ceux qui sont différents dans tous les domaines. Comme Mick Jagger, pardon comme Jova, of course.

Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine

Tout va vite et les observateurs, sous le charme des Mauves qui ont réduit le Standard en un tas de cendre (5-0) et du Club Bruges emmené par un magnifique Vadis Odjidja contre Gand, estiment que ces deux clubs se disputeront le titre. Ils semblent ignorer qu'un championnat est un marathon, pas un sprint. Bruges a changé, s'est modernisé, a rajeuni sa direction. Anderlecht a inauguré son nouveau centre d'entraînement et son équipe crache le feu. Het Laatste Nieuws a comparé cette formation à un groupe de musique : les Rolling Stones avec Dieumerci Mbokani dans le rôle de Keith Richards, Lucas Biglia dans celui de Ron Woods. Et qui est Mick Jagger ? Milan Jovanovic of course qui a quitté le terrain acclamé comme une rock star. Jova a salué tout le stade, y compris les supporters du Standard. Mais, en plus de son talent, et de son aura de patron, qu'est-ce qui explique le charisme et l'incroyable popularité de Jova ? L'explication réside dans son caractère, son authenticité dans un sport professionnel où les stars, comme le rappelle Fabrice Eboué, réalisateur de films, le souligne dans l'Equipe Magazine, "sont de moins en moins drôles". Où sont les McEnroe et Nastase de 2011 ? "C'est le reflet d'une société plus stéréotypée et standardisée que par le passé", dit Eboué. Jova échappe à ce piège, "génie et rebelle dans le même corps", selon Stephan Keygnaert du Laatste Nieuws. Le public adore ceux qui sont différents dans tous les domaines. Comme Mick Jagger, pardon comme Jova, of course. Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine