C'était le baptême du feu en Ligue des Champions de Michel Preud'homme, mardi. L'entraîneur belge du FC Twente Enschede défiait rien de moins que le tenant du titre, l'Inter de Milan. L'ex-gardien des Diables Rouges peut être satisfait de la prestation de ses joueurs. Les hommes de Rafael Benitez ont en effet parfois été débordés par l'enthousiasme de leurs hôtes.

Twente, pour le premier match de son histoire en Ligue des Champions, est parvenu à accrocher le nul, 2-2, alors que l'Inter Milan avait pourtant rapidement ouvert le score par Wesley Sneijder (13e minute). Theo Janssen égalisa sur un superbe coup-franc à la 20e minute, puis un auto-goal de Milito sur un corner de Janssen, permit même aux champions des Pays-Bas de prendre l'avantage (30e). Samuel Eto'o fixa le score a 2-2 à la 41e minute.

La deuxième mi-temps fut plus calme et le score ne bougea plus. L'attaquant Belgo-Marocain de Twente Nacer Chadli a joué 88 minutes. Dans un groupe A qui comprend aussi le Werder Brême et Tottenham, l'essentiel était sans doute de ne pas débuter par une défaite, comme l'avaient signalé les deux entraîneurs avant la rencontre. "On aurait préféré gagner", admit cependant Michel Preud'Hommme. "Mais c'est quand même un bon début. Un point contre le tenant du titre, c'est pas mal. Je félicite mon équipe pour son premier point en Ligue des champions, surtout pour la manière dont on l'a obtenu. On a essayé de mettre de la vitesse. On leur a fait mal..."

Voilà en tous les cas un résultat probant de plus pour Michel Preud'homme, qui n'a décidément pas fini de se faire apprécier aux Pays-Bas. Dès son arrivée à Enschede, il s'est fait remarquer par sa sympathie, en entretenant des relations plus que cordiale avec tout le monde: ses joueurs, ses dirigeants (qui l'ont d'ailleurs massivement suivi dans ses demandes de recrutement), mais aussi la presse. Et après un départ un peu poussif en championnat (deux matches nuls), Twente a enchaîné trois victoires, ce qui le place en troisième position de la Ere Divisie, à deux points des leaders. Et tout cela avec un noyau décapité pendant le mercato.

Sportmagazine.be, avec Belga et Pierre Danvoye

C'était le baptême du feu en Ligue des Champions de Michel Preud'homme, mardi. L'entraîneur belge du FC Twente Enschede défiait rien de moins que le tenant du titre, l'Inter de Milan. L'ex-gardien des Diables Rouges peut être satisfait de la prestation de ses joueurs. Les hommes de Rafael Benitez ont en effet parfois été débordés par l'enthousiasme de leurs hôtes. Twente, pour le premier match de son histoire en Ligue des Champions, est parvenu à accrocher le nul, 2-2, alors que l'Inter Milan avait pourtant rapidement ouvert le score par Wesley Sneijder (13e minute). Theo Janssen égalisa sur un superbe coup-franc à la 20e minute, puis un auto-goal de Milito sur un corner de Janssen, permit même aux champions des Pays-Bas de prendre l'avantage (30e). Samuel Eto'o fixa le score a 2-2 à la 41e minute. La deuxième mi-temps fut plus calme et le score ne bougea plus. L'attaquant Belgo-Marocain de Twente Nacer Chadli a joué 88 minutes. Dans un groupe A qui comprend aussi le Werder Brême et Tottenham, l'essentiel était sans doute de ne pas débuter par une défaite, comme l'avaient signalé les deux entraîneurs avant la rencontre. "On aurait préféré gagner", admit cependant Michel Preud'Hommme. "Mais c'est quand même un bon début. Un point contre le tenant du titre, c'est pas mal. Je félicite mon équipe pour son premier point en Ligue des champions, surtout pour la manière dont on l'a obtenu. On a essayé de mettre de la vitesse. On leur a fait mal..."Voilà en tous les cas un résultat probant de plus pour Michel Preud'homme, qui n'a décidément pas fini de se faire apprécier aux Pays-Bas. Dès son arrivée à Enschede, il s'est fait remarquer par sa sympathie, en entretenant des relations plus que cordiale avec tout le monde: ses joueurs, ses dirigeants (qui l'ont d'ailleurs massivement suivi dans ses demandes de recrutement), mais aussi la presse. Et après un départ un peu poussif en championnat (deux matches nuls), Twente a enchaîné trois victoires, ce qui le place en troisième position de la Ere Divisie, à deux points des leaders. Et tout cela avec un noyau décapité pendant le mercato.Sportmagazine.be, avec Belga et Pierre Danvoye