"L'objectif est d'améliorer les infrastructures et le stade Victor Boin en fait partie", a expliqué Alain Courtois reconnaissant que le stade annexe au stade Roi Baudouin qui sert de piste d'échauffement pour le Memorial Van Damme est dans un état déplorable. "Cette rénovation se fera en plusieurs phases par la Ville de Bruxelles et, nous devons y songer aussi pour une éventuelle candidature de Bruxelles à l'Euro-2022 d'athlétisme." Le stade Roi Baudouin accueillera encore les Diables Rouges jusqu'en 2019, dans l'idée d'emménager dans un nouveau stade national ensuite, orphelin cependant d'une piste d'athlétisme. Le Memorial Van Damme a reçu lui l'assurance d'organiser son meeting au stade Roi Baudouin jusqu'en 2020 avec l'espoir de trouver une solution ensuite. L'idée d'organiser un Euro d'athlétisme en 2022 est une option. "Dans une année hors-olympique, c'est important, car l'Euro est désormais organisé tous les deux ans, mais le faire lors d'une année olympique est trop risqué", a expliqué Wilfried Meert mardi, l'organisateur du Van Damme. "Je plains d'ailleurs Amsterdam pour 2016 en concurrence avec les JO de Rio. En 2018, nous ne pourrons pas rivaliser avec Berlin comme candidat, mais en 2022 nous pourrions avoir nos chances." (Belga)

"L'objectif est d'améliorer les infrastructures et le stade Victor Boin en fait partie", a expliqué Alain Courtois reconnaissant que le stade annexe au stade Roi Baudouin qui sert de piste d'échauffement pour le Memorial Van Damme est dans un état déplorable. "Cette rénovation se fera en plusieurs phases par la Ville de Bruxelles et, nous devons y songer aussi pour une éventuelle candidature de Bruxelles à l'Euro-2022 d'athlétisme." Le stade Roi Baudouin accueillera encore les Diables Rouges jusqu'en 2019, dans l'idée d'emménager dans un nouveau stade national ensuite, orphelin cependant d'une piste d'athlétisme. Le Memorial Van Damme a reçu lui l'assurance d'organiser son meeting au stade Roi Baudouin jusqu'en 2020 avec l'espoir de trouver une solution ensuite. L'idée d'organiser un Euro d'athlétisme en 2022 est une option. "Dans une année hors-olympique, c'est important, car l'Euro est désormais organisé tous les deux ans, mais le faire lors d'une année olympique est trop risqué", a expliqué Wilfried Meert mardi, l'organisateur du Van Damme. "Je plains d'ailleurs Amsterdam pour 2016 en concurrence avec les JO de Rio. En 2018, nous ne pourrons pas rivaliser avec Berlin comme candidat, mais en 2022 nous pourrions avoir nos chances." (Belga)