Le perchiste français, champion olympique, mais pas champion du monde le mois dernier à Moscou, a réussi à franchir 5m96, soit un centimètre de mieux que le détenteur du record du monde l'Ukrainien Sergei Bubka (6m15) qui avait franchi 5m95 en 1994 et 1997. Très déçu après ses Mondiaux à Moscou, Renaud Lavillenie se réjouit de cette barre franchie au-delà des 5m90. Le Français a même tenté le record de France, échouant par trois fois à 6m04. Le Grec Konstantinos Filippidis a pris la deuxième place à 5m74 devant le Brésilien Augusto Dutra (5m74). Thomas Van der Plaetsen, le décathlonien, a franchi 5m20 à son 2e essai, manquant ensuite 3 essais à 5m30. Il est 10e. (Belga)

Le perchiste français, champion olympique, mais pas champion du monde le mois dernier à Moscou, a réussi à franchir 5m96, soit un centimètre de mieux que le détenteur du record du monde l'Ukrainien Sergei Bubka (6m15) qui avait franchi 5m95 en 1994 et 1997. Très déçu après ses Mondiaux à Moscou, Renaud Lavillenie se réjouit de cette barre franchie au-delà des 5m90. Le Français a même tenté le record de France, échouant par trois fois à 6m04. Le Grec Konstantinos Filippidis a pris la deuxième place à 5m74 devant le Brésilien Augusto Dutra (5m74). Thomas Van der Plaetsen, le décathlonien, a franchi 5m20 à son 2e essai, manquant ensuite 3 essais à 5m30. Il est 10e. (Belga)