Dans une course qui rassemblait les 5 premiers du 110m haies des jeux Olympiques de Londres le mois dernier, Aries Merritt est parti en boulet de canon pour finir très fort et décrocher un record du monde exceptionnel. Son compatriote Jason Richardson, victorieux de la Ligue de Diamant, et vice-champion olympique, a pris la deuxième place en 13.05. Le Jamaïquain Hansle Parchment, en 13.14, complète le podium, le même d'ailleurs que celui des JO de Londres. "L'ambiance était incroyable", a lâché Merritt tout surpris lui-même de sa performance. "Je ne sais pas quoi dire. J'ai fait un super départ puis c'est allé très vite. La piste est très rapide, et le public est vraiment fantastique". Aries Merritt détenait déjà la meilleure performance mondiale de la saison en 12.92, un chrono qui lui a permis de devenir champion olympique à Londres. Merritt a dominé ses adversaires tout au long de l'été, et son record du monde de Bruxelles constitue ainsi sa 8e course de la saison sous les 13 secondes ! . (MUA)

Dans une course qui rassemblait les 5 premiers du 110m haies des jeux Olympiques de Londres le mois dernier, Aries Merritt est parti en boulet de canon pour finir très fort et décrocher un record du monde exceptionnel. Son compatriote Jason Richardson, victorieux de la Ligue de Diamant, et vice-champion olympique, a pris la deuxième place en 13.05. Le Jamaïquain Hansle Parchment, en 13.14, complète le podium, le même d'ailleurs que celui des JO de Londres. "L'ambiance était incroyable", a lâché Merritt tout surpris lui-même de sa performance. "Je ne sais pas quoi dire. J'ai fait un super départ puis c'est allé très vite. La piste est très rapide, et le public est vraiment fantastique". Aries Merritt détenait déjà la meilleure performance mondiale de la saison en 12.92, un chrono qui lui a permis de devenir champion olympique à Londres. Merritt a dominé ses adversaires tout au long de l'été, et son record du monde de Bruxelles constitue ainsi sa 8e course de la saison sous les 13 secondes ! . (MUA)