La cour d'appel de Bruxelles, siégeant en référé, a estimé jeudi que la plainte de l'attaquant du Standard Mémé Tchité contre la FIFA, qui refuse de lui accorder le droit d'être Diable Rouge pour avoir déjà porté le maillot national de deux autres pays (Burundi et Rwanda) était recevable mais non fondée. En première instance, le juge avait estimé la plainte irrecevable. Cette décision met fin aux espoirs du joueur, naturalisé belge, de porter un jour le maillot de l'équipe nationale belge de football.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La cour d'appel de Bruxelles, siégeant en référé, a estimé jeudi que la plainte de l'attaquant du Standard Mémé Tchité contre la FIFA, qui refuse de lui accorder le droit d'être Diable Rouge pour avoir déjà porté le maillot national de deux autres pays (Burundi et Rwanda) était recevable mais non fondée. En première instance, le juge avait estimé la plainte irrecevable. Cette décision met fin aux espoirs du joueur, naturalisé belge, de porter un jour le maillot de l'équipe nationale belge de football. Sportfootmagazine.be, avec Belga