Il ne faut pas tourner autour du pot: les supporters du Standard seraient fiers de voir un de leurs favoris être accueilli à bras ouverts par le Real Madrid. Ils en tireraient une certaine fierté comme quand Milan Jovanovic marqua le goal de la victoire de la Serbie sur l'Allemagne à la Coupe du Monde. Pourtant, on se rend compte que la rumeur qui envoie le jeune attaquant des Rouches chez les Merengues, avec comme corollaire son choix pour l'équipe d'Espagne, fait sourire.

Le problème est que depuis deux ans, chaque fois qu'un joueur du Standard traverse une bonne période, on l'annonce dans un grand club (Real, Barça, Arsenal, Manchester United: excusez du peu) avec en échange une grosse somme d'argent versée dans les caisses du club liégeois. Bizarre, la seule opération qui a été rondement menée, c'est celle qui a concerné Marouane Fellaini et dont personne n'a parlé avant qu'elle ne soit conclue.

Carcela possède d'énormes qualités mais prétendre que son jeune âge est un atout important dans le cadre d'un Real vieillissant, c'est aussi un argument un peu léger: Sergio Canales, qui n'est pas un titulaire, a 19 ans, Angel Di Maria et Mesut Ozil 22, Sami Khedira, Palanca et Granero 23.

En ne communiquant pas le nom de l'équipe nationale qui a sa préférence, Carcela joue son Hitchcock. Pour le plus grand bonheur de la direction du Standard, qui ne tient pas à ce qu'il s'exprime sur le sujet, il entretient le suspense. Un suspense relatif dans la mesure où voici quelques mois, le père du joueur expliquait dans Sport/Foot Magazine qu'il aimerait tant que son fils opte pour la Belgique mais que son influence n'aurait que très peu de poids.

Bref, il sentait bien que son fils préférait les Lions de l'Atlas aux Diables Rouges. Un pressentiment qui semble malheureusement se confirmer: la Fédération marocaine vient de nous annoncer que le dossier du joueur est rentré à la FIFA....

Nicolas Ribaudo

Il ne faut pas tourner autour du pot: les supporters du Standard seraient fiers de voir un de leurs favoris être accueilli à bras ouverts par le Real Madrid. Ils en tireraient une certaine fierté comme quand Milan Jovanovic marqua le goal de la victoire de la Serbie sur l'Allemagne à la Coupe du Monde. Pourtant, on se rend compte que la rumeur qui envoie le jeune attaquant des Rouches chez les Merengues, avec comme corollaire son choix pour l'équipe d'Espagne, fait sourire. Le problème est que depuis deux ans, chaque fois qu'un joueur du Standard traverse une bonne période, on l'annonce dans un grand club (Real, Barça, Arsenal, Manchester United: excusez du peu) avec en échange une grosse somme d'argent versée dans les caisses du club liégeois. Bizarre, la seule opération qui a été rondement menée, c'est celle qui a concerné Marouane Fellaini et dont personne n'a parlé avant qu'elle ne soit conclue. Carcela possède d'énormes qualités mais prétendre que son jeune âge est un atout important dans le cadre d'un Real vieillissant, c'est aussi un argument un peu léger: Sergio Canales, qui n'est pas un titulaire, a 19 ans, Angel Di Maria et Mesut Ozil 22, Sami Khedira, Palanca et Granero 23. En ne communiquant pas le nom de l'équipe nationale qui a sa préférence, Carcela joue son Hitchcock. Pour le plus grand bonheur de la direction du Standard, qui ne tient pas à ce qu'il s'exprime sur le sujet, il entretient le suspense. Un suspense relatif dans la mesure où voici quelques mois, le père du joueur expliquait dans Sport/Foot Magazine qu'il aimerait tant que son fils opte pour la Belgique mais que son influence n'aurait que très peu de poids. Bref, il sentait bien que son fils préférait les Lions de l'Atlas aux Diables Rouges. Un pressentiment qui semble malheureusement se confirmer: la Fédération marocaine vient de nous annoncer que le dossier du joueur est rentré à la FIFA.... Nicolas Ribaudo