Son chrono de 32.41 est certes, pour Jonathan Borlée, sa meilleure prestation de l'année, après ses 46.31 du 400 mètres du meeting de Bruxelles, le week-end dernier, mais le Bruxellois, qui n'est toujours pas qualifié sur 400 mètres pour l'Euro de Zurich (min.: 45.95), avoue encore chercher ses meilleures sensations. "Les conséquences de ma maladie sont toujours là", a expliqué Jonathan Borlée à Liège. "J'ai perdu énormément d'énergie pour guérir. Je sens toutefois que je progresse, que le 'mur' que je rencontre dans la dernière ligne droite recule petite à petit mais je manque encore d'énergie. Je travaille à 200 % à l'entraînement et je continue à croire pour Zurich. Il est vrai que je ne suis pas habitué à pareille situation mais je sais que je dois tout mettre en place pour retrouver ma forme. Il me reste du temps. Je disputerai le 400 mètres du meeting d'Heusden ce samedi; un chrono de 45.50-45.80 serait rassurant. Je verrai ensuite si je dispute le 200 mètres ou le 400 mètres au championnat de Belgique. La qualification sur 200 mètres (20.70) est pensable, la vitesse est là. Je pense que j'ai encore beaucoup de choses à améliorer, notamment dans la dernière partie de course. Mon chrono à Liège n'était pas mauvais, finalement. C'est bon signe". (Belga)

Son chrono de 32.41 est certes, pour Jonathan Borlée, sa meilleure prestation de l'année, après ses 46.31 du 400 mètres du meeting de Bruxelles, le week-end dernier, mais le Bruxellois, qui n'est toujours pas qualifié sur 400 mètres pour l'Euro de Zurich (min.: 45.95), avoue encore chercher ses meilleures sensations. "Les conséquences de ma maladie sont toujours là", a expliqué Jonathan Borlée à Liège. "J'ai perdu énormément d'énergie pour guérir. Je sens toutefois que je progresse, que le 'mur' que je rencontre dans la dernière ligne droite recule petite à petit mais je manque encore d'énergie. Je travaille à 200 % à l'entraînement et je continue à croire pour Zurich. Il est vrai que je ne suis pas habitué à pareille situation mais je sais que je dois tout mettre en place pour retrouver ma forme. Il me reste du temps. Je disputerai le 400 mètres du meeting d'Heusden ce samedi; un chrono de 45.50-45.80 serait rassurant. Je verrai ensuite si je dispute le 200 mètres ou le 400 mètres au championnat de Belgique. La qualification sur 200 mètres (20.70) est pensable, la vitesse est là. Je pense que j'ai encore beaucoup de choses à améliorer, notamment dans la dernière partie de course. Mon chrono à Liège n'était pas mauvais, finalement. C'est bon signe". (Belga)