Deux joueurs devaient encore être évincés, parmi les 14 qui avaient effectué la dernière phase de préparation de l'équipe nationale de basket, en prévision de l'Euro qui débute mercredi prochain en Lituanie.

L'éviction de Jean-Marc Mwema était attendue.

La dernière place se jouait, croyait-on, entre Randy Oveneke et Jorn Steinbach, mais c'est notre unique joueur en NBA, Didier Mbenga, qui restera à la maison.

Officiellement pour des raisons d'ordre physique : après une arthroscopie au genou subie en juin, il n'est pas encore à 100%. D'autres éléments ont-ils pu entrer en considération ?

On sait que lors du stage à Dallas, le comportement de star de "DJ" avait irrité certains membres du groupe. Il avait promis de se plier à plus de discipline, et a semble-t-il tenu parole, mais on sait qu'un collectif très fort est le cheval de bataille de Casteels.

Il avait aussi loupé la phase qualificative à l'EURO, et malgré un transfert des Lakers vers La Nouvelle-Orléans, a toujours aussi peu joué en NBA la saison écoulée.

L'avenir dira si le choix de Casteels était le bon.

Daniel Devos, Sport/foot Magazine

Deux joueurs devaient encore être évincés, parmi les 14 qui avaient effectué la dernière phase de préparation de l'équipe nationale de basket, en prévision de l'Euro qui débute mercredi prochain en Lituanie. L'éviction de Jean-Marc Mwema était attendue. La dernière place se jouait, croyait-on, entre Randy Oveneke et Jorn Steinbach, mais c'est notre unique joueur en NBA, Didier Mbenga, qui restera à la maison. Officiellement pour des raisons d'ordre physique : après une arthroscopie au genou subie en juin, il n'est pas encore à 100%. D'autres éléments ont-ils pu entrer en considération ? On sait que lors du stage à Dallas, le comportement de star de "DJ" avait irrité certains membres du groupe. Il avait promis de se plier à plus de discipline, et a semble-t-il tenu parole, mais on sait qu'un collectif très fort est le cheval de bataille de Casteels. Il avait aussi loupé la phase qualificative à l'EURO, et malgré un transfert des Lakers vers La Nouvelle-Orléans, a toujours aussi peu joué en NBA la saison écoulée. L'avenir dira si le choix de Casteels était le bon. Daniel Devos, Sport/foot Magazine