La passe délicate d'Anderlecht a recréé de l'appétit chez les autres grands, où on annonce de plus en plus d'ambitions. Plus personne ne dit que le titre est promis à coup sûr aux Mauves.

A Genk, Mario Been a clairement affirmé que la finale de la Coupe passerait après le championnat, il vise la Ligue des Champions.

On est redevenu gourmand aussi au Standard et à Bruges, la défaite de Zulte Waregem le week-end dernier doit y être pour quelque chose. Si Anderlecht prend à nouveau un mauvais départ dans les play-offs, il faudra s'attendre à tout.

Là-bas, la petite forme se prolonge, il n'y a pas encore eu un bon match depuis fin décembre, ça commence à faire très long. Les jeunes Dennis Praet et Massimo Bruno n'arrivent pas à sortir de leur passage à vide, Milan Jovanovic est méconnaissable, il y a la suspension de Dieumerci Mbokani.

Pour moi, l'homme des play-offs peut être Matias Suarez : il a montré contre Malines qu'il était prêt. En théorie, John van den Brom a trop de qualités dans son groupe pour qu'il y ait de l'inquiétude, mais on n'a quand même plus les mêmes certitudes qu'il y a deux mois.

La passe délicate d'Anderlecht a recréé de l'appétit chez les autres grands, où on annonce de plus en plus d'ambitions. Plus personne ne dit que le titre est promis à coup sûr aux Mauves.A Genk, Mario Been a clairement affirmé que la finale de la Coupe passerait après le championnat, il vise la Ligue des Champions.On est redevenu gourmand aussi au Standard et à Bruges, la défaite de Zulte Waregem le week-end dernier doit y être pour quelque chose. Si Anderlecht prend à nouveau un mauvais départ dans les play-offs, il faudra s'attendre à tout.Là-bas, la petite forme se prolonge, il n'y a pas encore eu un bon match depuis fin décembre, ça commence à faire très long. Les jeunes Dennis Praet et Massimo Bruno n'arrivent pas à sortir de leur passage à vide, Milan Jovanovic est méconnaissable, il y a la suspension de Dieumerci Mbokani.Pour moi, l'homme des play-offs peut être Matias Suarez : il a montré contre Malines qu'il était prêt. En théorie, John van den Brom a trop de qualités dans son groupe pour qu'il y ait de l'inquiétude, mais on n'a quand même plus les mêmes certitudes qu'il y a deux mois.