Courtrai - Lokeren, Eupen - Malines, et ce week-end Lierse - Malines et Charleroi - Cercle : quel verdict pour ces matches de D1 qui n'ont pas pu se dérouler ? L'Union Belge va attaquer le problème et, dans chaque cas, peut proposer une nouvelle date ou infliger un score de forfait au club visité. Pour ne pas être puni d'un forfait, un club doit prouver qu'il a tout mis en oeuvre pour que le match puisse se jouer.

Dans le cas de Charleroi - Cercle, ce sera difficile à démontrer pour les Carolos. Les clubs qui n'ont pas installé un chauffage sous leur pelouse sont tenus de disposer d'une bâche chauffante. Il n'y a aucun des deux systèmes au Sporting et le Cercle réclame donc une victoire par forfait. Si c'est le cas, Charleroi pourrait aussi être frappé d'une amende car Belgacom pourrait réclamer un manque à gagner, vu la non-diffusion.

Eupen, le Lierse et Charleroi sont donc déjà concernés par des remises et les décisions à venir de la Fédération. Trois clubs qui se bagarrent pour éviter les places de barragistes. On imagine qu'il y aura des appels, évocations ou mêmes des recours à la justice civile si des scores de forfait étaient appliqués, tant l'enjeu est important pour ces clubs.

Pierre Danvoye

Courtrai - Lokeren, Eupen - Malines, et ce week-end Lierse - Malines et Charleroi - Cercle : quel verdict pour ces matches de D1 qui n'ont pas pu se dérouler ? L'Union Belge va attaquer le problème et, dans chaque cas, peut proposer une nouvelle date ou infliger un score de forfait au club visité. Pour ne pas être puni d'un forfait, un club doit prouver qu'il a tout mis en oeuvre pour que le match puisse se jouer. Dans le cas de Charleroi - Cercle, ce sera difficile à démontrer pour les Carolos. Les clubs qui n'ont pas installé un chauffage sous leur pelouse sont tenus de disposer d'une bâche chauffante. Il n'y a aucun des deux systèmes au Sporting et le Cercle réclame donc une victoire par forfait. Si c'est le cas, Charleroi pourrait aussi être frappé d'une amende car Belgacom pourrait réclamer un manque à gagner, vu la non-diffusion. Eupen, le Lierse et Charleroi sont donc déjà concernés par des remises et les décisions à venir de la Fédération. Trois clubs qui se bagarrent pour éviter les places de barragistes. On imagine qu'il y aura des appels, évocations ou mêmes des recours à la justice civile si des scores de forfait étaient appliqués, tant l'enjeu est important pour ces clubs. Pierre Danvoye