L'Espagnol David Ferrer, 5e mondial, a créé la première surprise du Masters masculin de tennis. Il s'est imposé ce lundi à Londres aux dépens de l'Ecossais Andy Murray, 3e joueur mondial, en deux sets 6-4 et 7-5.

Cette rencontre qui a duré 2h00 était la première du groupe A dans cette épreuve de l'ATP sur surface dure en salle dotée de 2.227.500 livres (2,58 M d'euros) et qui réunit les huit meilleurs joueurs de l'année 2011.

Andy Murray a déclaré peu après sa défaite qu'il ne serait peut-être pas capable de poursuivre la compétition en raison de sa blessure à l'aine.

Murray a ainsi concédé sa première défaite face à David Ferrer sur une surface autre que la terre battue. "S'il ne s'était pas agi de ce tournoi, je n'aurais pas joué", a précisé l'Ecossais qui s'est blessé à l'entraînement la semaine dernière.

Il ne prendra la décision de jouer mercredi que mardi. Andy Murray
a été demi-finaliste du Masters en 2010.

L'autre match de la première journée du groupe A mettra en présence le N.1 le Serbe Novak Djokovic et le Tchèque Tomas Berdych (N.7), ce soir.

Nadal dans la douleur
Dimanche soir, Rafael Nadal, 2e joueur mondial, absent des courts depuis cinq semaines, s'est imposé dans la douleur face à l'Américain Mardy Fish, dans le groupe B. Le lauréat de Roland Garros, finaliste de l'édition 2010 du Masters, a dû batailler pendant 2 heures et 55 minutes avant de l'emporter en trois sets : 6-3, 3-6 et 7-6 (7/3) à sa 3e balle de match.

13e victoire consécutive pour Federer
Enfin, le Suisse Roger Federer, 4e joueur du monde, a lui entamé le Masters de tennis par une victoire sur le Français Jo-Wilfried Tsonga (N.6) dans le groupe B, dimanche en fin d'après-midi.

Federer s'est imposé en trois manches 6-2, 2-6, 6-4 - et 1h30mn de jeu - confirmant ainsi sa victoire sur le Français conquise une semaine plus tôt au Masters de Paris en finale.

Le Suisse, tenant du titre, a déjà remporté le Masters à 5 reprises, une compétition qu'il dispute pour la 10e fois d'affilée.

Roger Federer reste en outre sur une série de 13 matches consécutifs sans défaite. Le Bâlois n'a plus eu le goût de la défaite en bouche depuis sa demi-finale perdue face au Serbe Novak Djokovic, aujourd'hui numéro 1 mondial.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'Espagnol David Ferrer, 5e mondial, a créé la première surprise du Masters masculin de tennis. Il s'est imposé ce lundi à Londres aux dépens de l'Ecossais Andy Murray, 3e joueur mondial, en deux sets 6-4 et 7-5. Cette rencontre qui a duré 2h00 était la première du groupe A dans cette épreuve de l'ATP sur surface dure en salle dotée de 2.227.500 livres (2,58 M d'euros) et qui réunit les huit meilleurs joueurs de l'année 2011. Andy Murray a déclaré peu après sa défaite qu'il ne serait peut-être pas capable de poursuivre la compétition en raison de sa blessure à l'aine. Murray a ainsi concédé sa première défaite face à David Ferrer sur une surface autre que la terre battue. "S'il ne s'était pas agi de ce tournoi, je n'aurais pas joué", a précisé l'Ecossais qui s'est blessé à l'entraînement la semaine dernière. Il ne prendra la décision de jouer mercredi que mardi. Andy Murray a été demi-finaliste du Masters en 2010. L'autre match de la première journée du groupe A mettra en présence le N.1 le Serbe Novak Djokovic et le Tchèque Tomas Berdych (N.7), ce soir. Nadal dans la douleur Dimanche soir, Rafael Nadal, 2e joueur mondial, absent des courts depuis cinq semaines, s'est imposé dans la douleur face à l'Américain Mardy Fish, dans le groupe B. Le lauréat de Roland Garros, finaliste de l'édition 2010 du Masters, a dû batailler pendant 2 heures et 55 minutes avant de l'emporter en trois sets : 6-3, 3-6 et 7-6 (7/3) à sa 3e balle de match. 13e victoire consécutive pour Federer Enfin, le Suisse Roger Federer, 4e joueur du monde, a lui entamé le Masters de tennis par une victoire sur le Français Jo-Wilfried Tsonga (N.6) dans le groupe B, dimanche en fin d'après-midi. Federer s'est imposé en trois manches 6-2, 2-6, 6-4 - et 1h30mn de jeu - confirmant ainsi sa victoire sur le Français conquise une semaine plus tôt au Masters de Paris en finale. Le Suisse, tenant du titre, a déjà remporté le Masters à 5 reprises, une compétition qu'il dispute pour la 10e fois d'affilée. Roger Federer reste en outre sur une série de 13 matches consécutifs sans défaite. Le Bâlois n'a plus eu le goût de la défaite en bouche depuis sa demi-finale perdue face au Serbe Novak Djokovic, aujourd'hui numéro 1 mondial. Sportfootmagazine.be, avec Belga