"J'ai vécu le rêve que j'avais lorsque j'étais petite fille. Le temps est venu pour moi de passer à une autre période de ma vie. A ce jour, j'arrête ma carrière", a expliqué la Salzbourgeoise. Avec 35 victoires en slalom au cours de ses douze saisons de Coupe du monde, Marlies Schild a délogé du palmarès la Suissesse Vreni Schneider qui compte un succès de moins que l'Autrichienne dans la discipline. Ce 35e slalom remporté à domicile à Lienz (sud) à la fin 2013 est également la dernière victoire en date de la "Reine" Marlies, qui a également décroché quatre fois la Coupe du monde de la spécialité (2007, 2008, 2011, 2012) et une fois celle du super-combiné (2007). Sacrée championne du monde en 2011 dans la station bavaroise de Garmisch-Partenkirchen, elle n'aura pas réussi à combler le seul vide d'une riche carrière: le titre olympique qui lui a échappé à Turin en 2006 (bronze), à Vancouver en 2010 (argent) et à Sotchi en février dernier (argent). (Belga)

"J'ai vécu le rêve que j'avais lorsque j'étais petite fille. Le temps est venu pour moi de passer à une autre période de ma vie. A ce jour, j'arrête ma carrière", a expliqué la Salzbourgeoise. Avec 35 victoires en slalom au cours de ses douze saisons de Coupe du monde, Marlies Schild a délogé du palmarès la Suissesse Vreni Schneider qui compte un succès de moins que l'Autrichienne dans la discipline. Ce 35e slalom remporté à domicile à Lienz (sud) à la fin 2013 est également la dernière victoire en date de la "Reine" Marlies, qui a également décroché quatre fois la Coupe du monde de la spécialité (2007, 2008, 2011, 2012) et une fois celle du super-combiné (2007). Sacrée championne du monde en 2011 dans la station bavaroise de Garmisch-Partenkirchen, elle n'aura pas réussi à combler le seul vide d'une riche carrière: le titre olympique qui lui a échappé à Turin en 2006 (bronze), à Vancouver en 2010 (argent) et à Sotchi en février dernier (argent). (Belga)