Le néo-professionnel de 21 ans a démontré la qualité de sa pointe de vitesse à l'arrivée des 165,5 km parcourus entre Yanqing et Chang Ping. L'Allemand Tony Martin (Omega Pharma-Quick.Step) a conservé le maillot de leader. Le Français Jérémy Roy (FDJ-Bigmat) fut le dernier rescapé de l'échappée qui a marqué l'étape. Il n'a été repris que 5 km avant l'arrivée. Dans le sprint massif, Haller a devancé d'une longueur le vétéran italien Alessandro Petacchi (Lampre). L'Italien Elia Viviani (Liquigas) a pris la 3e place. Klaas Lodewijck (BMC), meilleur Belge, s'est classé 7e. Au classement général, Tony Martin possède toujours 40 secondes d'avance sur l'Italien Francesco Gavazzi (Astana). Samedi, le Tour de Pékin s'achèvera avec la 5e étape entre Chang Ping et Ping Gu (182,5 km). (NICOLAS LAMBERT)

Le néo-professionnel de 21 ans a démontré la qualité de sa pointe de vitesse à l'arrivée des 165,5 km parcourus entre Yanqing et Chang Ping. L'Allemand Tony Martin (Omega Pharma-Quick.Step) a conservé le maillot de leader. Le Français Jérémy Roy (FDJ-Bigmat) fut le dernier rescapé de l'échappée qui a marqué l'étape. Il n'a été repris que 5 km avant l'arrivée. Dans le sprint massif, Haller a devancé d'une longueur le vétéran italien Alessandro Petacchi (Lampre). L'Italien Elia Viviani (Liquigas) a pris la 3e place. Klaas Lodewijck (BMC), meilleur Belge, s'est classé 7e. Au classement général, Tony Martin possède toujours 40 secondes d'avance sur l'Italien Francesco Gavazzi (Astana). Samedi, le Tour de Pékin s'achèvera avec la 5e étape entre Chang Ping et Ping Gu (182,5 km). (NICOLAS LAMBERT)