"Au Mondial, vous payez cash toutes les petites erreurs que vous faites et tout est amplifié. Les nerfs jouent également un grand rôle à la Coupe du monde. A ce niveau, mon groupe n'a pas d'expérience. D'accord, ils jouent presque tous dans les plus grands championnats et ont disputé un grand nombre de matches importants, mais on ne peut jamais comparer avec un match de Coupe du monde", a analysé vendredi le coach à Mogi das Cruzes. Wilmots possède cette expérience et tente de la transmettre à ses joueurs. "J'essaie de leur faire garder leur calme. Evidemment, je ne vois pas ce qui se passe dans leurs têtes. Je n'ai aucune idée de ce qui va hanter leurs têtes le jour du match", a ajouté le sélectionneur. Wilmots attend aussi impatiemment le match contre l'Algérie mais il n'a pas encore dévoilé la composition de son équipe. "Je ne vous donnerai pas de noms car personne n'est sûr de sa place. En premier lieu, nous devons nous inquiéter d'être prêt et de trouver des solutions à tous les scénarios possibles imaginés par nos adversaires", a expliqué Wilmots, qui a pris part à l'entraînement de vendredi. (Belga)

"Au Mondial, vous payez cash toutes les petites erreurs que vous faites et tout est amplifié. Les nerfs jouent également un grand rôle à la Coupe du monde. A ce niveau, mon groupe n'a pas d'expérience. D'accord, ils jouent presque tous dans les plus grands championnats et ont disputé un grand nombre de matches importants, mais on ne peut jamais comparer avec un match de Coupe du monde", a analysé vendredi le coach à Mogi das Cruzes. Wilmots possède cette expérience et tente de la transmettre à ses joueurs. "J'essaie de leur faire garder leur calme. Evidemment, je ne vois pas ce qui se passe dans leurs têtes. Je n'ai aucune idée de ce qui va hanter leurs têtes le jour du match", a ajouté le sélectionneur. Wilmots attend aussi impatiemment le match contre l'Algérie mais il n'a pas encore dévoilé la composition de son équipe. "Je ne vous donnerai pas de noms car personne n'est sûr de sa place. En premier lieu, nous devons nous inquiéter d'être prêt et de trouver des solutions à tous les scénarios possibles imaginés par nos adversaires", a expliqué Wilmots, qui a pris part à l'entraînement de vendredi. (Belga)