Some a devancé l'Ethiopien Tadese Tola (2h06:29) qui a battu au sprint un autre Kényan Eric Ndiema, 3e. Placé parmi les outsiders avec une meilleure performance personnelle qui était jusqu'alors de 2h08:33 en 2012 à Francfort, Some a assommé la concurrence peu après le 30e km, accélérant violemment pour se détacher du groupe des favoris. Il a rapidement pris ses aises et une belle avance, notamment sur l'Ethiopien Tadese Tola, vainqueur en 2010 et qui se présentait avec les faveurs des pronostics. Près de 50.000 personnes, un record, ont pris le départ de cette édition qui se dispute sous un soleil timide mais salvateur. (MUA)

Some a devancé l'Ethiopien Tadese Tola (2h06:29) qui a battu au sprint un autre Kényan Eric Ndiema, 3e. Placé parmi les outsiders avec une meilleure performance personnelle qui était jusqu'alors de 2h08:33 en 2012 à Francfort, Some a assommé la concurrence peu après le 30e km, accélérant violemment pour se détacher du groupe des favoris. Il a rapidement pris ses aises et une belle avance, notamment sur l'Ethiopien Tadese Tola, vainqueur en 2010 et qui se présentait avec les faveurs des pronostics. Près de 50.000 personnes, un record, ont pris le départ de cette édition qui se dispute sous un soleil timide mais salvateur. (MUA)