A 31 ans, le plus grand coureur de fond de l'histoire, triple champion olympique sur 5000 et 10.000 m, a pris les commandes seul à 14 km de l'arrivée malgré sa méconnaissance de l'épreuve, pour s'imposer avec brio. Sagement placé dans le groupe de tête jusqu'au 27e km, Bekele a de lui-même décidé d'accélérer le rythme, alors que les temps de passage (1h02:09) laissaient déjà présager d'une très belle performance. L'Ethiopien a toutefois connu une alerte à 8 km de l'arrivée, montrant à son entourage sa cuisse, laissant entendre que celle-ci le faisait souffrir. Dès son premier marathon, Bekele fait donc mieux que son illustre compatriote Haile Gebreselassie, qui n'avait pu prendre que la 3e place du marathon de Londres en 2002 pour sa première expérience en 2 h 06 min 35 sec malgré un parcours réputé plus rapide que celui de Paris. (Belga)

A 31 ans, le plus grand coureur de fond de l'histoire, triple champion olympique sur 5000 et 10.000 m, a pris les commandes seul à 14 km de l'arrivée malgré sa méconnaissance de l'épreuve, pour s'imposer avec brio. Sagement placé dans le groupe de tête jusqu'au 27e km, Bekele a de lui-même décidé d'accélérer le rythme, alors que les temps de passage (1h02:09) laissaient déjà présager d'une très belle performance. L'Ethiopien a toutefois connu une alerte à 8 km de l'arrivée, montrant à son entourage sa cuisse, laissant entendre que celle-ci le faisait souffrir. Dès son premier marathon, Bekele fait donc mieux que son illustre compatriote Haile Gebreselassie, qui n'avait pu prendre que la 3e place du marathon de Londres en 2002 pour sa première expérience en 2 h 06 min 35 sec malgré un parcours réputé plus rapide que celui de Paris. (Belga)