Me Lentz, le conseil de Manfred Theissen a introduit, vendredi 3 mai, un pourvoi en cassation suite à la décision de la chambre des mises en accusation de Liège qui avait décidé, le 18 avril dernier, de renvoyer le dossier devant le tribunal correctionnel. Manfred Theissen et le club sont suspectés d'avoir antidaté un courrier envoyé à l'Union belge pour faire valoir, à temps, une réclamation dans le cadre du match joué par le Lierse face au FC Malines le 15 février 2010. Eupen contestait alors la qualification d'un joueur lierrois, Jason Adesanya, espérant que le Lierse, rival d'Eupen dans la lutte pour le maintien en D1 lors de la saison 2010-2011, soit privé des 3 points de la victoire. La qualifcation d'Adesanya avait été confirmée à tous les échelons de la procédure à l'Union belge. L'AS Eupen avait ensuite été déboutée par la Commission belge d'arbitrage pour le sport (CBAS). Le club germanophone avait été relégué en D2 via le tour final au terme de la saison, un an après son accession à la D1. (Belga)

Me Lentz, le conseil de Manfred Theissen a introduit, vendredi 3 mai, un pourvoi en cassation suite à la décision de la chambre des mises en accusation de Liège qui avait décidé, le 18 avril dernier, de renvoyer le dossier devant le tribunal correctionnel. Manfred Theissen et le club sont suspectés d'avoir antidaté un courrier envoyé à l'Union belge pour faire valoir, à temps, une réclamation dans le cadre du match joué par le Lierse face au FC Malines le 15 février 2010. Eupen contestait alors la qualification d'un joueur lierrois, Jason Adesanya, espérant que le Lierse, rival d'Eupen dans la lutte pour le maintien en D1 lors de la saison 2010-2011, soit privé des 3 points de la victoire. La qualifcation d'Adesanya avait été confirmée à tous les échelons de la procédure à l'Union belge. L'AS Eupen avait ensuite été déboutée par la Commission belge d'arbitrage pour le sport (CBAS). Le club germanophone avait été relégué en D2 via le tour final au terme de la saison, un an après son accession à la D1. (Belga)