Manchester City a remporté la Coupe d'Angleterre (FA Cup) de football en battant Stoke City 1-0 devant 88.643 spectateurs, samedi en finale à Wembley. Le but de la victoire a été inscrit par l'Ivoirien Yaya Touré (ex-Beveren, Monaco et Barcelone), l'une des nombreuses stars recrutées par les "Citizens" depuis leur rachat par le cheikh Mansour, un richissime prince de la famille régnante d'Abu Dabhi qui a dépensé plus de 400 millions d'euros sur le marché des transferts depuis trois ans. L'ancien milieu de terrain du Barça a catapulté le ballon dans le but d'un tir de huit mètres surpuissant, à la suite d'une action confuse dans la surface, à la 73e minute. Il avait déjà été le héros et buteur de la demi-finale remportée 1-0 contre Manchester United le 16 avril.

Manchester City avait connu son âge d'or au tournant des années 1960 et 1970, avec notamment un titre de Champion d'Angleterre en 1968, mais avait ensuite sombré dans l'anonymat, laissant toute la gloire à son grand rival Manchester United. L'ironie du calendrier fait d'ailleurs que les "Citizens" ont renoué avec les honneurs qui les fuyaient depuis la Coupe de la Ligue 1976, leur dernier trophée en date, le jour-même où les "Red Devils" ont été sacrés champion pour la dix-neuvième fois.

La victoire dans la FA Cup conclut une semaine historique pour le bleu ciel. Mardi, les hommes de Roberto Mancini avaient en effet gagné leur place en Ligue des champions, une première pour le club, en battant Tottenham (1-0).

Manchester City, avec dans ses rangs son capitaine Carlos Tevez, remis à temps d'une blessure à la jambe, a largement dominé la rencontre et aurait pu faire la différence plus tôt sans les arrêts du gardien danois des "Potters", Sorensen. L'Argentin a failli ouvrir le score dès la 5e minute lorsqu'un tir dévié a obligé Sorensen à se détendre une première fois. Puis des tentatives de Touré et de l'Italien Balotelli ont été à leur tour mises en échec par le Scandinave. A la 35e minute, un tir de l'Espagnol Silva a frappé la barre à la sortie d'un cafouillage. Touré a finalement trouvé l'ouverture au moment où City semblait s'enliser dans la défense de Stoke, équipe de milieu de tableau de la Premier League qui disputait là sa première finale de la Cup.

Vincent Kompany, qui a disputé tout le match, l'a même terminé avec le brassard de capitaine autour du bras, après le retrait de l'Argentin Carlos Tevez à la 87e minute. Il est le premier vainqueur belge de la Coupe d'Angleterre, dont Marouane Fellaini avait dû se contenter d'être finaliste avec Everton, il y a deux ans contre Chelsea (1-2). Ils sont à ce jour les deux seuls Belges à avoir foulé le gazon sacré de Wembley pendant 90 minutes en finale de la "Cup". Dedryck Boyata, coéquipier de Kompany, est en effet resté sur le banc samedi.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Manchester City a remporté la Coupe d'Angleterre (FA Cup) de football en battant Stoke City 1-0 devant 88.643 spectateurs, samedi en finale à Wembley. Le but de la victoire a été inscrit par l'Ivoirien Yaya Touré (ex-Beveren, Monaco et Barcelone), l'une des nombreuses stars recrutées par les "Citizens" depuis leur rachat par le cheikh Mansour, un richissime prince de la famille régnante d'Abu Dabhi qui a dépensé plus de 400 millions d'euros sur le marché des transferts depuis trois ans. L'ancien milieu de terrain du Barça a catapulté le ballon dans le but d'un tir de huit mètres surpuissant, à la suite d'une action confuse dans la surface, à la 73e minute. Il avait déjà été le héros et buteur de la demi-finale remportée 1-0 contre Manchester United le 16 avril. Manchester City avait connu son âge d'or au tournant des années 1960 et 1970, avec notamment un titre de Champion d'Angleterre en 1968, mais avait ensuite sombré dans l'anonymat, laissant toute la gloire à son grand rival Manchester United. L'ironie du calendrier fait d'ailleurs que les "Citizens" ont renoué avec les honneurs qui les fuyaient depuis la Coupe de la Ligue 1976, leur dernier trophée en date, le jour-même où les "Red Devils" ont été sacrés champion pour la dix-neuvième fois. La victoire dans la FA Cup conclut une semaine historique pour le bleu ciel. Mardi, les hommes de Roberto Mancini avaient en effet gagné leur place en Ligue des champions, une première pour le club, en battant Tottenham (1-0). Manchester City, avec dans ses rangs son capitaine Carlos Tevez, remis à temps d'une blessure à la jambe, a largement dominé la rencontre et aurait pu faire la différence plus tôt sans les arrêts du gardien danois des "Potters", Sorensen. L'Argentin a failli ouvrir le score dès la 5e minute lorsqu'un tir dévié a obligé Sorensen à se détendre une première fois. Puis des tentatives de Touré et de l'Italien Balotelli ont été à leur tour mises en échec par le Scandinave. A la 35e minute, un tir de l'Espagnol Silva a frappé la barre à la sortie d'un cafouillage. Touré a finalement trouvé l'ouverture au moment où City semblait s'enliser dans la défense de Stoke, équipe de milieu de tableau de la Premier League qui disputait là sa première finale de la Cup. Vincent Kompany, qui a disputé tout le match, l'a même terminé avec le brassard de capitaine autour du bras, après le retrait de l'Argentin Carlos Tevez à la 87e minute. Il est le premier vainqueur belge de la Coupe d'Angleterre, dont Marouane Fellaini avait dû se contenter d'être finaliste avec Everton, il y a deux ans contre Chelsea (1-2). Ils sont à ce jour les deux seuls Belges à avoir foulé le gazon sacré de Wembley pendant 90 minutes en finale de la "Cup". Dedryck Boyata, coéquipier de Kompany, est en effet resté sur le banc samedi. Sportfootmagazine.be, avec Belga